Chargement...

Chaudière gaz ou fioul : comment faire des économies ?

Augmentation du prix des énergies, dépendance énergétique, logement parfois mal isolé, facture de gaz trop élevée, besoins en confort importants… Le chauffage est un poste de dépense de plus en plus fort pour le budget des Français. Il est cependant possible de réduire ses dépenses énergétiques avec de bons gestes au quotidien et une bonne utilisation des fonctionnalités de ses appareils. Il peut aussi parfois être pertinent de changer de solution de chauffage et d’eau chaude sanitaire et d’opter pour un équipement plus économique (et souvent plus écologique).

 

DE BONS RÉFLEXES AU QUOTIDIEN 

 

Avec une estimation de chauffage au fioul pouvant atteindre 1927€* et 1415€* pour le gaz, il est primordial pour les foyers de réduire leur consommation. 

La première question à se poser concerne l’isolation du logement : est-elle suffisante et performante ? Car un logement mal ou pas assez isolé sera une vraie passoire et les déperditions thermiques seront conséquentes, notamment au niveau des huisseries (portes et fenêtres), du toit et des murs extérieurs. Ainsi, dans un logement mal isolé, une chaudière devra chauffer plus que nécessaire pour atteindre un niveau de confort acceptable, avec un impact non négligeable sur votre facture. Si vous envisagez de faire refaire l’isolation de votre maison ou de votre appartement, vous pouvez obtenir des conseils et des informations sur les aides financières auprès de France Rénov’. Si vous avez du simple vitrage, opter pour du double-vitrage peut aussi vous aider à améliorer votre confort et à réduire vos factures énergétiques. 

Il faut aussi se poser la question du dimensionnement de votre chaudière : est-elle adaptée à la composition et aux usages du foyer ? En effet, une chaudière surdimensionnée produira plus que vos besoins, créant des dépenses d’énergie inutiles et une facture salée. Quant au sous-dimensionnement, il ne vous apportera pas le niveau de confort attendu.  

 

Il existe également un certain nombre de bons gestes à adopter au quotidien pour limiter les dépenses énergétiques de la chaudière liées à la production de chauffage et d’eau chaude sanitaire. Certains peuvent paraître anodins ou évidents, mais ne sont pas forcément appliqués. Pourtant, jour après jour, ils peuvent avoir un impact non négligeable sur votre confort et sur votre facture. Alors, comment dépenser moins en chauffage ? 

 

Chauffage 

  • Fermez les volets ou les rideaux la nuit pour limiter les déperditions de chaleur 
  • Laissez entrer la lumière, et donc la chaleur, la journée 
  • Ne chauffez pas à la température habituelle lorsque vous n’êtes pas chez vous et adaptez la température de chauffe à l’usage de vos pièces (exemple 19°C dans le salon en soirée mais 17°C en journée lorsque vous êtes au travail). Pour rappel : 1°C en moins = 7% d’économies !* 
  • Passez en mode hors-gel / absence lors d’absences prolongées 
  • Veillez à ne pas laisser vos fenêtres ouvertes trop longtemps lorsque les journées sont fraîches 
  • Chauffez moins les pièces rarement ou pas utilisées (comme une chambre d’ami par exemple) 
  • Fermez les portes des pièces non ou mal chauffées 

 

 

 

Eau chaude  

  • Favorisez les douches et limitez les bains le plus possible 
  • Éviter l’utilisation des “ciels de pluie” (ces pommeaux de douche qui diffusent comme de la pluie) 
  • Assurez-vous que les tuyaux amenant l’eau chaude soient bien isolés 
  • Faites la vaisselle au lave-vaisselle plutôt qu’à la main 
  • Ne laissez pas l’eau couler inutilement au robinet (pendant le shampooing, le lavage des dents…) 
  • Lavez-vous les mains à l’eau tiède ou froide 
  • Lavez votre linge à 40°C (voire 30) 

 

Et la ventilation ? 

Ne négligez pas la ventilation de votre logement ! Un logement mieux aéré (environ 10 minutes par jour) et bien ventilé sera moins sujet à l’humidité. Et dans un logement humide, on a tendance à plus chauffer pour compenser. Investir dans une ventilation mécanique contrôlée (VMC) peut ainsi s’avérer un investissement intéressant pour votre confort… et votre santé !  

 

Enfin, que ce soit pour le chauffage ou l’eau chaude sanitaire, faites bien entretenir votre chaudière. Outre l’obligation réglementaire, un appareil bien entretenu fonctionne mieux et consomme moins qu’un appareil non entretenu, comme pour une voiture ! 

 

 

CHAUDIÈRE GAZ : UTILISEZ LES MODES ET LES FONCTIONNALITÉS DE VOS APPAREILS 

Une autre manière de réaliser des économies d’énergie est d’utiliser les différents modes et fonctionnalités disponibles sur la chaudière, qui permettront de moduler le chauffage sans pour autant éteindre la chaudière gaz la nuit. 

À savoir

En sortie d’usine, toutes les chaudières Atlantic sont programmées pour chauffer et produire de l’eau chaude sanitaire de manière réduite la nuit (en général de 22h à 6h, mais cette plage varie selon le produit). Par exemple, pour l’eau chaude sanitaire, la température est maintenue à 40°C la nuit, alors qu’elle est de 55°C en journée. Un fonctionnement plus raisonnable et donc plus économique !

 

Pour les chaudières fioul (gammes Axeo Nox et Kimeo Nox), depuis le boîtier de commande situé sur le produit, vous pouvez : 

  • Définir vos programmes horaires pour le chauffage et l’eau chaude sanitaire 
  • Passer en mode « vacances », pour réduire la consommation de fioul sur l’eau chaude et le chauffage 

 

Pour les chaudières gaz des gammes Naema et Perfinox, vous pouvez, depuis le boîtier de commande situé sur le produit : 

  • Définir une programmation horaire : la base du confort personnalisé et des économies d’énergie ! Il est recommandé une différence d’environ 3°C entre la température pour vos plages de présence et d’absence (par exemple 20°C lorsque vous êtes chez vous et 17°C lorsque vous êtes au travail). 
  • Régler l’eau chaude sanitaire 

 

Mais LE conseil, à mettre en pratique si ça n’est pas déjà fait : s’équiper d’un thermostat, qui permet de réguler facilement le chauffage grâce à une sonde d’ambiance, permettant un chauffage gaz économique. Ces thermostats modulants, qui peuvent aussi être connectés, ne sont compatibles qu’avec certains modèles de chaudières gaz (Naema 2 et Perfinox 2). Ces thermostats permettent en outre un pilotage plus facile de votre confort car l’interface est à placer dans une pièce de vie (le salon par exemple) ; ainsi, vous n’avez pas besoin d’agir sur votre produit directement, souvent situé dans une pièce plus lointaine. 

 

 

Par exemple, avec le thermostat Navilink 125 ou 128, vous pouvez, depuis l’interface à installer dans une pièce de vie :  

  • Régler le chauffage et sa température, pour adapter la chauffe à vos besoins et votre rythme de vie 
  • Programmer le thermostat, pour s’assurer une température plus élevée uniquement quand vous avez besoin. 
  • Passer en mode absence : pour éviter les consommations énergétiques inutiles lors d’absences prolongées. De la même manière que vous ne laissez pas couler l’eau ou la lumière allumée lorsque vous n’êtes pas là, il faut couper son chauffage et la production d’eau chaude sanitaire lorsque vous n’êtes pas chez vous pour des vacances ou des week-ends prolongés ! 
  • Piloter la production d’eau chaude sanitaire 
  • Avoir une estimation des consommations de chauffage et d’eau chaude sanitaire : pratique pour se rendre compte de la consommation du foyer et tenter de la réduire.  

 

L’installation d’un thermostat permet, sur les modèles compatibles, d’utiliser votre chaudière gaz en mode connecté. Les chaudières connectées permettent un pilotage facile, intuitif et personnalisé de votre confort, directement depuis votre smartphone ou votre tablette grâce à l’application gratuite Atlantic Cozytouch**. Toutes les fonctionnalités disponibles grâce au thermostat sont accessibles en quelques clics depuis l’application : il devient ultra-simple de gérer son chauffage au quotidien et donc de réaliser des économies d’énergie ! 

Grâce à Cozytouch, il est en outre possible d’obtenir une estimation des consommations avec des rapports personnalisés au jour, à la semaine ou au mois. Et consommation affichée = dépenses maîtrisées, car lorsqu’on connaît sa consommation, on a tendance à consommer moins, un peu comme avec les courses au supermarché ! 

 

MAIS POUR DE VRAIES ÉCONOMIES À L’USAGE : LA POMPE À CHALEUR ! 

Pour réaliser de réelles économies d’énergie, il peut être intéressant de remplacer son équipement de chauffage (et parfois d’eau chaude sanitaire) par un appareil moins énergivore, utilisant une énergie verte : la pompe à chaleur air-eau. Cet appareil écologique, qui fonctionne sur le principe de la thermodynamie, utilise comme énergie principale… l’air ! Cette énergie renouvelable et propre étant gratuite, les consommations énergétiques du foyer diminuent, permettant des économies non négligeables sur la facture de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire. 

Pour savoir quelles économies d’énergie vous pouvez faire avec une pompe à chaleur, essayez notre simulateur ! 

 

La pompe à chaleur peut aisément s’installer à la place de l’ancienne chaudière, sans gros travaux (attention cependant, en remplacement d’une chaudière fioul, il faudra faire déposer la cuve fioul). 

 

 

En outre, si leur prix peut paraître onéreux à l’achat, les pompes à chaleur air-eau sont éligibles aux aides financières : de quoi donner un coup de pouce et faciliter leur acquisition. 

 

Pour savoir si vous êtes éligible aux aides financières et à quels montants, essayez notre simulateur  ! 

 

Autre possibilité si vous ne souhaitez pas remplacer l’intégralité de votre équipement : garder votre chaudière gaz ou fioul pour la partie chauffage mais opter pour un chauffe-eau thermodynamique pour la production de votre eau chaude sanitaire. Cet appareil, qui consiste en une pompe à chaleur doublée d’un ballon, permet de réaliser jusqu’à 75% d’économies d’énergie***.  

 



vous avez des questions, nous avons les réponses :

*Source : https://multimedia.ademe.fr/infographies/infographie_mieux_se_chauffer/  

**Pour utiliser la connectivité sur une chaudière compatible, il faut être équipé : d’un thermostat Navilink 125-128 ou A59 NB, d’une connexion mobile sur smartphone ou tablette, d’une connexion internet dans le logement, d’un bridge Cozytouch (non fourni avec la chaudière) et de l’application gratuite Atlantic Cozytouch. 

*** https://www.atlantic.fr/Economies-d-energie-avec-un-chauffe-eau-thermodynamique