Chargement...

Installation d’une chaudière : quel emplacement choisir ?

Vous projetez d’installer une nouvelle chaudière ? Vous devez, avant toute chose, vous poser les bonnes questions. Quel type de chaudière installer ? Quelle pièce choisir pour accueillir votre chaudière ? Toutes les conditions de sécurité sont-elles respectées ? Suivez le guide !

Installation d’une chaudière : quel emplacement choisir ?

Quel type de chaudière souhaitez-vous installer ?

Avant de trouver la pièce idéale pour installer votre chaudière, faites un état des lieux de son mode de fonctionnement et de ses caractéristiques techniques, comme le mode d’évacuation des gaz de combustion, etc. En effet, ces paramètres auront une influence sur l’emplacement où vous pourrez l’installer durablement.
   

  • Une chaudière murale gaz à condensation

La chaudière murale gaz à condensation, comme NAEMA 2, est compacte, peu encombrante et peut facilement s’installer dans un petit espace. L’avantage réside dans sa petite taille : elle vous fait gagner de la place au sol. De plus, l’évacuation des fumées de combustion peut se faire via une ventouse : l’air nécessaire au fonctionnement de la chaudière est prélevé à l’extérieur et évacué à l’extérieur grâce à un système à double voie.

Avec d’autres modèles, l’évacuation s’effectue via une cheminée. L’air utilisé par la chaudière est alors prélevé dans la pièce où la chaudière est installée et l’air rejeté par le conduit de cheminée. Dans ce cas, il faut veiller à ce que la chaudière puisse avoir accès facilement à suffisamment d’air.
   

  • Une chaudière au sol gaz à condensation

Une chaudière au sol gaz à condensation telle que Perfinox 2 va, quant à elle, nécessiter un espace au sol plus important tout en respectant une zone de circulation minimale autour de l’appareil pour fonctionner en toute sécurité. L’évacuation des fumées peut se faire par une cheminée ou via une ventouse selon les possibilités que vous offre votre logement.

À noter : Le conduit d’évacuation des fumées de combustion d’une chaudière gaz à condensation nécessite un tubage spécifique. En effet, la fumée s’échappe par ce conduit qui doit bien être étanche et résistant à l’humidité !
   

  • Une chaudière au fioul

Une chaudière au fioul doit idéalement prendre place dans une pièce dédiée tout en veillant à ce qu’il y ait suffisamment d’espace, une bonne circulation d’air et des conduits d’évacuation prévus spécifiquement pour le rejet des fumées de combustion à l’extérieur.
   

L’essentiel à respecter pour choisir l’endroit idéal

Trouver le bon endroit pour installer votre chaudière est l’assurance d’obtenir le confort thermique idéal dans votre logement tout en respectant les règles de sécurité nécessaires. Une installation dans les règles de l’art permet à votre équipement de fonctionner au meilleur de sa performance tout en faisant des économies d’énergie.

Installation : les fondamentaux

Pour installer votre chaudière en toute sécurité, il existe une réglementation précise et des règles de base à respecter :

  • consacrer un volume de 8m3 au minimum,
  • choisir une pièce aérée et bien ventilée,
  • conserver un espace suffisant autour de la chaudière pour réaliser son entretien
  • ne pas fixer une chaudière murale sur une cloison légère (type plaque de plâtre) qui ne supporterait pas le poids de l’appareil,
  • ne pas trop éloigner la chaudière de la salle de bains.

   

Toutes les combinaisons ne sont pas toujours possibles selon l’agencement de votre logement. Certaines configurations vous apporteront plus de confort tout en permettant à la chaudière de fonctionner au meilleur de sa performance.

Installation d’une chaudière : quel emplacement choisir ?

Une ventilation maîtrisée et une aération adéquate

Pour assurer le fonctionnement de votre chaudière en toute sécurité, la pièce ou l’endroit dans lequel elle sera installée doit être suffisamment aéré. C’est une condition essentielle dans le cas d’une évacuation cheminée ! Pourquoi ? Parce que la combustion du gaz a besoin d’air pour s’effectuer de façon optimale. De plus, une pièce bien ventilée évite tout risque d’intoxication au monoxyde de carbone en cas de mauvaise évacuation de l’air vicié. Ce dernier point tient également à une bonne installation de l’évacuation des fumées, par ventouse ou cheminée.

Un peu plus près de la salle de bains

Point confort essentiel : l’idéal est de ne pas trop éloigner la chaudière de la ou des salle(s) de bains. En effet, plus votre appareil est placé loin, plus l’eau chaude met du temps à arriver ! Avec une chaudière installée au plus près des pièces d’eau, vous gagnerez en confort !

    

Où peut-on installer une chaudière en toute sécurité ?

Installation d’une chaudière : quel emplacement choisir ?
  • Dans la cuisine, cachée dans un placard

Les chaudières murales à gaz à ventouse ou à évacuation par cheminée, petite et compacte, peuvent tout à fait trouver une place discrète dans un placard. Seule spécificité : garder un espace, dont la taille varie selon les modèles, entre la chaudière et les parois du placard (à gauche et à droite) ainsi qu’un espace sous la porte afin que l’air circule. Dans le cas d’une évacuation par cheminée, la pose d’une grille d’aération peut être envisagée dans les parois du placard, par exemple. En effet, afin que la combustion du gaz soit efficace, une quantité d’air assez importante doit alimenter la chaudière. Enfin, votre équipement doit rester accessible pour faciliter l’entretien annuel obligatoire par un professionnel.
  

  • Dans la salle de bains

Si vous choisissez la salle de bains pour installer votre chaudière à gaz, vous devez respecter en priorité la norme 15-100 qui réglemente les installations électriques basse tension. Pour cela, votre chaudière doit se situer à plus de 60 cm des points d’eau (baignoire, douche, lavabo).

Dans le cas d’un remplacement d’une ancienne chaudière avec évacuation par cheminée ou VMC, il est plus facile d’installer une nouvelle chaudière de même type. Sinon, optez pour une chaudière à ventouse, car elle est plus simple à installer. 
   

  • Dans la cave ou dans le grenier

Le plus souvent, la cave d’une maison s’avère la pièce la plus adaptée : il y a de l’espace et la chaudière ne gêne personne. Néanmoins, il faut qu’elle soit assez grande, aérée et pas trop poussiéreuse pour ne pas altérer le fonctionnement de l’appareil. Comme dans une autre pièce, le système d’évacuation des fumées par ventouse ou cheminée est à mettre en place. Votre cave vous offre tous ces critères ? Alors, vous pouvez y installer votre chaudière !
   

  • Dans la buanderie ou le garage

Vous n’avez pas de cave ? Et si vous optiez pour le garage ? Répondant plus au moins aux mêmes critères que la cave, le garage présente souvent toutes les caractéristiques idéales pour accueillir une chaudière : il y a suffisamment d’espace, la pièce bénéficie d’une bonne aération et est facilement accessible en cas de besoin.

Enfin, si vous possédez une buanderie ou un très grand placard attenant à votre cuisine, vous pouvez tout à fait y placer votre chaudière, tant que les règles de base sont respectées et qu’un professionnel peut y accéder aisément pour son entretien.
   

  • L’installation en pratique : faire appel à un professionnel

L’installation d’une chaudière répond à des normes et des réglementations à connaître. De plus, chaque modèle possède ses propres spécificités que seul un professionnel peut appliquer en toute sécurité. Il est donc essentiel de faire appel à un chauffagiste pour la mise en place de votre équipement. Il pourra vous conseiller sur le meilleur emplacement dans votre logement, vérifier et installer le système d’évacuation nécessaire et vous proposer un suivi d’entretien dans le cadre d’un contrat de maintenance annuel, désormais obligatoire.

Et n’oubliez pas ! En faisant appel à un professionnel Reconnu Garant de l’Environnement (RGE), vous pouvez bénéficier d’aides financières de l’État (CITE, CEE, etc.) qui vous permettront de faire de véritables économies sur l’achat et la pose de votre nouvelle chaudière.