Chargement...

Quel est le prix d’une chaudière nouvelle génération ?

Voilà une question que tout le monde se pose avant de remplacer sa chaudière ! En se penchant un peu plus sur le sujet, vous allez voir que pour avoir une idée du tarif global pour une chaudière nouvelle génération à gaz, à condensation ou à haute performance énergétique (HPE), il faut prendre en compte le prix de l’appareil, mais aussi le prix de l’installation celui de l’entretien. Heureusement, pour alléger le total, il existe, selon les cas, des aides financières. On vous explique tout, tout de suite !

Quelle chaudière pour quel prix ?

Une chaudière ne se résume pas forcément à un appareil qui chauffe votre logement. Il existe plusieurs types et modèles de chaudières qui répondent à différents besoins en confort thermique notamment en produisant aussi de l’eau chaude sanitaire. Lors du remplacement de votre chaudière, pensez bien à prendre en compte les tarifs de l’énergie qui alimente l’appareil, le modèle, mais aussi l’installation et l’entretien que vous devrez lui apporter !
  

A NOTER

Le prix d’une chaudière varie selon l’installateur ! Que la chaudière soit à gaz, à condensation, classique ou bien hybride, quel que soit son type et son modèle, c’est l’installateur qui fixe lui-même le tarif de l’appareil (même si Atlantic établit des prix de vente conseillés) ainsi que le tarif de l’installation. Les prix peuvent donc varier selon le professionnel à qui vous ferez appel.

  

Quel est le prix d’une chaudière nouvelle génération ?

Les différents types de chaudières et leur prix

Dans la grande famille des chaudières nouvelle génération, il en existe plusieurs types. 

D’abord selon l’énergie utilisée :

  • Chaudière à gaz
  • Chaudière hybride (chaudière gaz alliée à une pompe à chaleur)
  • Chaudière à granulés à bois

Puis selon les modèles de chaudière :

  • Les chaudières à gaz à condensation

La chaudière murale à condensation Atlantic Naema est disponible à partir de 2 509 € TTC*. Elle s’intégrera parfaitement dans des appartements ou des petites maisons. 

La chaudière au sol à condensation, comme Effinox Condens, avec ballon d’eau chaude sanitaire déporté et Effinox Condens Duo, avec ballon d’eau chaude sanitaire intégré est accessible dès 4 241 € TTC*.

Enfin, pour les projets de rénovation intégrant une chaudière à condensation à gaz haute performance énergétique, produisant du chauffage et de l’eau chaude sanitaire, le modèle Perfinox 2 ou Perfinox 2 Duo sera le plus recommandé. Vous pourrez en faire l’acquisition à partir de 3 164 € TTC*.
   

  • Les chaudières hybrides alliées à une pompe à chaleur

Chez Atlantic, la chaudière Hysae Hybrid est idéale pour un logement neuf. Elle fonctionne grâce à deux sources énergétiques : l’électricité qui alimente une pompe à chaleur et le gaz qui alimente une chaudière gaz à condensation. La PAC fonctionne en priorité et la chaudière gaz condensation prend le relais en cas de période de grand froid. La chaudière Hysae Hybrid est disponible à partir de 7 149 € TTC*.
  

Et les chaudières fioul ?

Cela faisait déjà plusieurs années que le gouvernement parlait d’interdire l’installation de chaudières  fioul neuves. C’est désormais confirmé. A partir de juillet 2022, il sera interdit d’installer une nouvelle chaudière fonctionnant au fioul dans un logement. En revanche, si vous possédez une telle chaudière, vous aurez le droit de la faire réparer si elle tombe en panne et si elle est réparable. En revanche, si la panne n’est pas réparable et que vous devez remplacer votre chaudière, il faudra choisir un autre appareil de chauffage, comme une pompe à chaleur ou une chaudière à gaz nouvelle génération !
   

Chauffer son logement : une chaudière, de multiples possibilités

Il existe de nombreuses chaudières : classique, à gaz, haute performance énergétique, simple ou double service, c’est-à-dire une chaudière qui prend en charge le chauffage de votre logement ou bien le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire… Comment s’y retrouver ? En faisant appel à un installateur chauffagiste expert dans le domaine ! Il saura vous conseiller efficacement. Pour vous guider, rendez-vous sur le site mon-installateur.atlantic.fr où des installateurs indépendants recommandés par Atlantic sont répertoriés.

   

Quel est le prix de l’installation et de l’entretien d’une chaudière ?

En effet, si le coût de l’appareil est la première dépense à laquelle on pense, il ne faut pas oublier le prix de l’installation, librement fixé par le professionnel, et le prix de l’entretien annuel de la chaudière !
  

Faire installer sa chaudière par un professionnel

Sauf si vous êtes vous-même plombier-chauffagiste, il faut évidemment faire appel à un installateur qualifié pour installer votre système de chauffage. De plus, c’est la condition obligatoire pour prétendre aux aides financières ! Concernant le tarif d’une telle intervention, il est difficile de donner un prix précis. Selon la configuration de votre logement, le type et le modèle de la chaudière, l’énergie principale de fonctionnement ainsi que l’installateur lui-même, le prix va varier !

Pour faire installer une chaudière à gaz, par exemple, il faut compter entre 500 et 1 500 € HT (prix moyens constatés). Cette fourchette de prix peut varier selon la nature de l’installation existante, si votre installation est une rénovation ou du neuf et selon les prix que pratiquent l’installateur. Bien évidemment, le tarif global de l’installation n’est pas le même si la chaudière à installer est murale ou au sol, si c’est une chaudière à gaz classique, à condensation ou à haute performance énergétique. Alors pensez bien à faire le point avec votre installateur et à demander un devis avant de vous lancer !

Vous ne savez pas à qui vous adresser pour entretenir votre chaudière ? Atlantic vous recommande des experts indépendants près de chez vous. Cliquez ici et trouvez le plombier-chauffagiste qu’il vous faut !
  

L’entretien annuel obligatoire d’une chaudière

Pour l’entretien courant de votre chaudière, vous pouvez effectuer certains petits gestes simples. En revanche, c’est une obligation légale de faire venir un professionnel pour entretenir votre chaudière une fois par an. Cet entretien annuel consiste à vérifier si votre appareil fonctionne correctement. Le chauffagiste vérifie alors :

  • Le rendement de la chaudière
  • Le taux de monoxyde de carbone (CO) rejeté par l’appareil. Si le taux mesuré dépasse un certain seuil, il faut agir. Entre 10 et 50 ppm (partie par million) votre appareil doit subir une intervention pour que l’évacuation des fumées et la ventilation du logement soient mieux prises en charge. Au-delà de 50 ppm, le chauffagiste doit immédiatement arrêter votre chaudière. Ce taux de monoxyde est en effet dangereux pour la santé.

A la fin de sa visite annuelle, le professionnel doit vous remettre une attestation d’entretien. Conservez bien ce document jusqu’à la prochaine visite l’année suivante !
   

Comment entretenir sa chaudière soi-même ?

Attention, concrètement, vous ne pouvez pas entretenir votre chaudière vous-même ! 

Un conseil, ne vous lancez pas dans le démontage ou la réparation de votre chaudière si vous n’êtes pas un professionnel ! Simplement, il existe des gestes simples à effectuer pour améliorer le fonctionnement de votre appareil. 

En cas de baisse de performance, vous pouvez purger vos radiateurs. Il faudra ensuite veiller à réajuster la pression de l’installation.

Pour le reste, faites appel à un expert !

  

Des aides financières pour une chaudière gaz moins chère

Remplacer sa chaudière ou installer une nouvelle chaudière dans son logement, cela représente un coût important. Heureusement, selon vos revenus et la nature des travaux de rénovation énergétique que vous souhaitez entreprendre, vous pouvez prétendre à plusieurs aides financières !
   

La TVA à taux réduit à 5,5 %

Pour réaliser des économies dès l’achat et l’installation d’une nouvelle chaudière, un taux réduit s’applique à la TVA des chaudières nouvelle génération. Pourquoi ? Pour inciter les foyers à rénover leur système de chauffage, faire des économies d’énergie et préserver durablement les ressources de la planète ! En faisant appel à un installateur qualifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement), vous bénéficiez d’une TVA réduite à 5,5% notamment pour la pose d’une chaudière gaz à très haute performance énergétique. Atlantic propose plusieurs modèles de chaudière THPE éligibles à la TVA à taux réduit :

Découvrez Naema 2, chaudière murale gaz à condensation. Compacte, elle est idéale pour s’intégrer dans un petit espace.

Découvrez Perfinox 2, chaudière sol gaz à condensation qui répond à tous vos besoins en chauffage et eau chaude sanitaire.

Découvrez Effinox, chaudière au sol gaz, idéale pour vos projets de rénovation.
   

Un professionnel qualifié RGE, sinon rien !

L’un des critères essentiels pour bénéficier des aides financières est de faire appel à un professionnel RGE. RGE, c’est quoi ? Ce sigle signifie Reconnu Garant de l’Environnement. Pour l’obtenir, l’artisan a été informé et formé pour mener des travaux de rénovation énergétique, dont l’installation d’une chaudière à gaz fait partie.

  

MaPrimeRenov’ pour l’installation d’une chaudière gaz à très haute performance énergétique

Depuis 2021, l’Etat a mis en place le versement d’une aide appelée MaPrimeRénov’. Les personnes qui souhaitent faire faire des travaux de rénovation énergétique peuvent bénéficier de cette aide, qui varie selon le montant des revenus du foyer. Si vous décidez de faire installer une chaudière gaz très haute performance, vous pourrez bénéficier d’une aide de 800 ou 1200 € selon vos revenus. Attention : les chaudières gaz à très haute performance énergétique ne sont éligibles à MaPrimeRénov' qu'au 31 décembre 2022.

Vous voulez en savoir plus sur les démarches à faire pour en bénéficier ? Rendez-vous sur maprimerenov.gouv.fr.

   

Et pour savoir à quelles aides et avec quels montants vous pouvez prétendre pour une chaudière gaz à condensation, essayez notre simulateur d’aides financières !

 

   

A NOTER

L’interdiction des chaudières fioul arrivant à grand pas, MaPrimeRénov’ prévoit d’aider les propriétaires d’une chaudière fioul qui tombe en panne. Dans le cas du remplacement d’une chaudière fioul par un nouvel appareil de chauffage et/ou de production d’eau chaude sanitaire, le logement doit seulement avoir plus de 2 ans (contre 15 ans pour d’autres travaux de rénovation énergétique, pour pouvoir bénéficier de MaPrimeRénov’). Pour en savoir plus, consultez le site de FranceRénov’

  

Les Certificats d’Economie d’Energie (CEE) et le chèque énergie

Deux autres aides financières peuvent venir vous donner un petit coup de main. Que ce soit pour l’installation d’une nouvelle chaudière ou tout simplement pour payer votre facture de gaz.

Les CEE sont une aide privée versée par les fournisseurs d’énergie et de carburants afin de vous aider à payer vos travaux de rénovation énergétique. La prime d’environ 100 € est accessible à tous les foyers et varie selon le montant des revenus.

Le chèque énergie est bien une aide gouvernementale mise en place pour aider à payer les factures d’électricité ou de gaz ou bien pour aider à payer des travaux de rénovation énergétique. Il est attribué selon les revenus du foyer.

Bonne nouvelle ! Le chèque énergie peut être cumulé à MaPrimeRénov’. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site chequeenergie.gouv.fr

   

   

Nos outils

 

Et pour vous aider dans votre projet :

  



vous avez des questions, nous avons les réponses :

* Prix public conseillé (hors pose et accessoires), avec TVA réduite sous conditions. Si votre logement a plus de 2 ans, bénéficiez d’un taux de TVA réduit à 10% ou à 5,5% pour les produits éligibles à MaPrimeRénov’. Tout installateur est libre de fixer ses prix.