Chargement...

Durée de vie d'une chaudière : quand la remplacer ?

Quand il s’agit de remplacer sa chaudière, qu’elle soit à gaz ou au fioul, mieux vaut ne pas faire de sentiments et savoir s’en séparer avant qu’elle ne présente des signes annonciateurs d’une panne définitive imminente. D’ailleurs, certains signes ne trompent pas. Quels sont-ils ? Comment les remarquer avant qu’il ne soit trop tard ? Atlantic fait le point avec vous pour savoir quand remplacer sa chaudière, comment repérer les signes de fatigue de votre chaudière et comment choisir le système de chauffage idéal qui viendra la remplacer.

Durée de vie d'une chaudière : quand la remplacer ? Guide

  

Le remplacement d’une chaudière

Comme tout appareil lié à votre confort thermique comme la climatisation, la ventilation ou un chauffe-eau, la chaudière est un équipement qu’il faut penser à changer.
  

La durée de vie d’une chaudière

Avant toute chose, avant même d’acheter une chaudière, il faut avoir conscience de sa durée de vie. L’âge de votre chaudière est donc à prendre en compte en priorité lorsque vous avez décidé d’en changer. En effet, le premier indice indiquant qu’il faut procéder au remplacement de la chaudière du foyer est son âge. En règle générale, les experts considèrent qu’au-delà de 15 ans, une chaudière est obsolète : la technologie évolue rapidement dans le domaine du chauffage. En d’autres termes, les performances et l’état général de votre chaudière à gaz ou au fioul ne sont plus suffisants et sont déjà dépassés techniquement par les chaudières nouvelle génération. Vous allez alors vous retrouver avec une chaudière qui consomme plus que nécessaire, jusqu’à 30% de plus qu’un modèle récent, pour un confort thermique peu satisfaisant. Loin des évolutions techniques réalisées depuis son installation, votre vieux système de chauffage n’est ni rentable, ni écologique et en cas de panne, vous risquez de ne plus trouver de pièces de rechange si votre appareil est vraiment obsolète : il est temps de le remplacer par une chaudière récente. Et pourquoi pas par un autre système de chauffage comme une pompe à chaleur ?
  

Comment bien entretenir sa chaudière ?

L’entretien annuel d’une chaudière par un professionnel est obligatoire, quelle que soit l’énergie qu’elle utilise pour fonctionner (gaz ou fioul). Un décret encadre cette obligation. Cela permet de s’assurer que la chaudière fonctionne de façon optimale en toute sécurité. Vous pouvez ainsi faire des économies d’énergie et prolonger la durée de vie de votre appareil ! Alors, avant l’hiver, pensez à faire intervenir un professionnel du chauffage qui se chargera de l’entretien !

Pour tout savoir sur l’entretien d’une chaudière, lisez le guide !

  

Vos besoins énergétiques changent

La vie d’une maison et la vie d’une famille varient au fil des années. Si vous avez accueilli un nouvel enfant dans la famille ou à l’inverse, si vos trois enfants ont quitté le cocon familial pour aller s’installer chez eux, il est possible que votre système de chauffage ne réponde plus à vos besoins. Afin d’utiliser une chaudière comme il faut, il convient que la puissance de l’appareil soit en accord avec la réalité de vos besoins en chauffage et eau chaude, avec la situation géographique de votre logement ainsi que sa taille et son isolation : en cas de changements ou de travaux dans le foyer, pensez à faire réévaluer vos besoins en chauffage et en eau chaude par un professionnel qui vous guidera également pour changer de système de chauffage.

Pour trouver la chaudière qui convient le mieux aux besoins de votre foyer (que vous soyez un, deux ou une famille nombreuse), consultez notre guide de choix : cet outil interactif vous permet de trouver l’appareil qui correspond à vos besoins.
  

Les signes d’usure d’une chaudière

Au-delà de surveiller l’âge de votre chaudière et d’adapter votre appareil de chauffage aux besoins du foyer, certains signes sont à guetter afin de savoir si votre appareil pourra vous chauffer tout l’hiver ou bien s’il vaut mieux en changer rapidement.
  

Les pannes et problèmes récurrents

Certains signes sont des appels à l’aide de votre chaudière qui va probablement bientôt rendre l’âme, comme les pannes et autres petits problèmes qui surviennent régulièrement sans pouvoir être réparés durablement. Si malgré les réparations, les pannes continuent à s’enchaîner, c’est bien le signe de la vétusté de l’appareil et de ses composants.

Les pannes les plus courantes sont les suivantes :

  • Votre chaudière s’arrête ou ne redémarre pas : cela peut venir d’un problème électrique, d’une mauvaise pression, d’une surchauffe, de pièces défectueuses (comme le brûleur), de la tuyauterie interne à la chaudière, etc.
  • Votre chaudière fuit : Si la pression est trop grande dans le système de chauffage, la soupape fait baisser la pression mais cela peut provoquer des fuites. Celles-ci peuvent également provenir de pièces défectueuses.
  • Votre chaudière fait des bruits bizarres : si votre appareil fait des bruits lorsque de l’eau est utilisée, cela peut venir de la pression. Dans tous les cas, les bruits non habituels émis par votre chaudière ne sont pas à prendre à la légère. En cas de doute sur son bon fonctionnement, faites appel à un professionnel qui saura vous orienter sur la marche à suivre : effectuer un nettoyage complet ainsi qu’une révision, remplacer une pièce défectueuse ou bien envisager son remplacement…

Par ailleurs, si votre chaudière ne chauffe plus à la température demandée ou ne réagit plus au thermostat, ou bien si elle ne produit plus d’eau chaude, c’est bien le signe qu’il est temps d’en changer !
  

L’efficacité de votre chaudière baisse

Vous ressentez un inconfort thermique à cause de vos radiateurs ou plancher chauffant qui chauffent mal ? L’eau chaude met du temps à arriver au robinet et ne monte pas aussi rapidement en température qu’avant ? Ces types de baisse de performance de votre chaudière sont aussi à surveiller. Autrement dit si le confort thermique n’est plus au rendez-vous, il faut en chercher la cause, voire remplacer l’appareil. Les experts conseillent d’ailleurs d’installer une nouvelle chaudière quand le rendement de l’existante est inférieur à 75 %

Pensez également à vérifier vos dépenses énergétiques. Si vous repérez une hausse significative de vos dépenses énergétiques, et donc de votre budget mensuel en gaz ou en fioul, faites réviser votre chaudière ! En effet, c’est l’appareil de chauffage de la maison qui consomme le plus d’énergie. Donc, si votre facture augmente, cela vient probablement de votre chaudière.
  

L’évolution des réglementations concernant les chaudières

Un autre point auquel on ne pense pas toujours, ce sont les obligations légales et les réglementations encadrant la pose et l’installation des chaudières. Et tout cela bouge en 2022.
  

Remplacer une chaudière au fioul

Si votre chaudière au fioul montre des signes de faiblesse, n’hésitez plus, faites-la remplacer par un modèle de chaudière utilisant une autre énergie. Pour quelles raisons ? A partir de 2022, l’installation d’une chaudière au fioul neuve dans un logement sera interdite. Si vous habitez déjà votre logement et que votre chaudière au fioul tombe en panne et qu’elle est réparable, vous pourrez encore la faire réparer mais si celle-ci est trop vétuste, il faudra la remplacer par un appareil de chauffage plus durable et moins polluant. En effet, cette obligation à délaisser les chaudières au fioul vient en soutien à la transition écologique afin de diminuer les émissions de CO2.
  

RE 2020 : vers l’interdiction des chaudières gaz en 2022 ?

Rassurez-vous. Si vous êtes chauffé grâce à une chaudière au gaz vous ne serez pas contraint d’en changer en 2022 (cette nouvelle réglementation environnementale (RE) étant valable pour les logements neufs). Si vous souhaitez installer une chaudière à condensation nouvelle génération dans votre logement dans le cadre d’une rénovation énergétique, ce sera toujours possible !

Le guide Atlantic dédié vous dit tout sur les normes et réglementations des chaudières.

  

Quel est le meilleur système de chauffage pour remplacer une chaudière ?

Aujourd’hui, plusieurs alternatives, qui ont déjà fait leurs preuves au niveau énergétique, environnemental ou financier, s’offrent à vous. Entre une chaudière nouvelle génération, une pompe à chaleur réversible (ou non) ou une chaudière hybride, le choix peut s’avérer cornélien. Rassurez-vous, Atlantic vous guide dans le choix qui sera le plus adapté à vos besoins et à votre budget.
  

Chaudière ou pompe à chaleur ?

Le choix peut paraître difficile aux premiers abords. Mais plusieurs critères sont à prendre en compte sérieusement pour réaliser votre choix de façon objective et sans vous tromper. Evaluez dans un premier temps vos besoins en chauffage et en eau chaude selon la taille de votre logement et de votre famille, en essayant notre guide de choix Pompes à chaleur et chaudières ou en faisant appel à un professionnel agréé. Prenez en compte la situation géographique de votre logement, si les températures sont très froides en hiver ou très chaudes en été. Enfin, êtes-vous prêt à engager des travaux de rénovation importants ou souhaitez-vous une installation plus simple ? Pour finir, faites appel à un artisan qualifié qui saura vous aiguiller et vous présenter l’appareil qui conviendra le mieux à vos besoins.
  

Les différents types de chaudières

Selon la configuration de votre logement, plusieurs chaudières peuvent s’adapter et prendre peu de place dans un appartement, par exemple : 

  • une chaudière murale à gaz à condensation, comme la chaudière Atlantic Naema. Cette chaudière Atlantic a l’avantage d’être connectée, ce qui vous permet de gérer en toute simplicité les heures de chauffe, la température et votre consommation.
  • une chaudière murale hybride alliant une pompe à chaleur et une chaudière à gaz à condensation, adaptée aux logements neufs. Atlantic propose sa chaudière Hysae Hybrid.

Dans le cadre de travaux de rénovation de maison, d’autres types de chaudières performantes nouvelle génération sont à envisager :

  • une chaudière sol gaz à condensation, comme l’Effinox d’Atlantic. Vous bénéficierez d’un confort de chauffe optimal. De plus, la technologie de cette chaudière vous fera faire encore plus d’économies d’énergie ! D’autres chaudières à condensation pourraient également convenir à votre projet de rénovation, comme Perfinox 2 d’Atlantic. N’hésitez pas à découvrir toutes les chaudière Atlantic afin de trouver celle qui convient le mieux à votre projet avant de faire appel à un professionnel !

  

Une pompe à chaleur pour remplacer une chaudière

Si vous habitez une maison avec un espace extérieur suffisamment grand, faire installer une pompe à chaleur en remplacement de votre chaudière peut être une solution très intéressante ! En effet, aujourd’hui, la pompe à chaleur air/eau, le modèle le plus couramment installé, est très peu énergivore (elle utilise les calories présentes dans l’air pour chauffer l’eau du réseau de chauffage), écologique (elle ne consomme pas d’énergie fossile et que très peu d’électricité) et économique puisque vos consommations énergétiques baissent. De plus, en installant une pompe à chaleur, vous pouvez bénéficier des aides de l’Etat, ce qui est également le cas lors de l’installation d’une chaudière à condensation haute performance.
  

Quels appareils sont éligibles aux primes de l’Etat ?

Si vous choisissez une pompe à chaleur ou une chaudière à condensation à gaz haute performance, et que vous faites intervenir un professionnel qualifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement), alors vous pourrez bénéficier des aides gouvernementales ! 

Pour connaître tous les appareils Atlantic éligibles, lisez le guide des aides financières.

  

Les aides financières pour changer de chaudière

Dans le cadre de travaux visant à améliorer l’efficacité énergétique de votre logement, et notamment si vous souhaitez remplacer votre vieille chaudière par une chaudière nouvelle génération ou une pompe à chaleur, vous pouvez bénéficier d’aides financières délivrées par le gouvernement. Selon vos revenus et selon le type de chauffage que vous ferez installer, les montants des aides pourront varier. Pour toucher Ma Prime Renov’ ou les certificats d’économies d’énergie qui peuvent être cumulables, vous devez impérativement faire intervenir un professionnel RGE.

Par ailleurs, vous pourrez également bénéficier d’un éco-prêt à taux zéro pour financer vos travaux de rénovation jusqu’à 30000€ ! 

Vous souhaitez en savoir plus sur toutes les aides financières gouvernementales ? 

  

 

Pour savoir à quelles aides financières vous pouvez prétendre avec une pompe à chaleur, essayez notre simulateur !
  

    

Et lisez le Guide des aides financières Atlantic !

  

  

Nos outils

 

Et pour vous aider dans votre projet :