Chargement...

Simulateur d'aides financières

Quelles aides financières pour vos travaux de rénovation énergétique ?

Vous avez décidé de rénover votre système de chauffage ou d’opter pour un nouvel appareil de production d’eau chaude sanitaire ? À vous le confort, la performance et les économies d’énergie ! Pour concrétiser votre projet, vous pouvez alléger la facture de vos travaux en bénéficiant d’aides financières à la rénovation énergétique. Ça vous intéresse ? On fait le point, équipement par équipement, et on détaille les démarches à suivre. 

Les aides pour une pompe à chaleur

Économiques, écologiques, performantes et confortables toute l’année, les pompe à chaleur (PAC) aérothermique et géothermique sont éligibles à de nombreuses aides financières (en replacement d'une chaudière gaz ou fioul) :

  • MaPrimeRénov’ : jusqu’à 5 000 € remboursés pour une PAC aérothermique (ou hybride, du 15 avril au 31 décembre 2022, 4000€ après cette date) et jusqu’à 10 000 € pour une PAC géothermique (1).
  • Ma PrimeRénov' Sérénité (ex « Habiter Mieux Sérénité » de l’Anah) : une aide réservée aux propriétaires occupants aux ressources modestes et très modestes, pouvant aller jusqu’à  35% (modestes) ou 50 % (très modestes) du montant total des travaux (hors taxes) (1).
  • La prime Coup de Pouce Chauffage : jusqu'à 4000€ pour une pompe à chaleur air/eau, eau/eau ou hybride (1).
  • Une TVA réduite à 5,5% (2).
  • Un éco-prêt à taux zéro pour tout type de PAC avec un programmateur de chauffage.

PAC aérothermique, PAC géothermique : quelle différence ?
La pompe à chaleur aérothermique (air-eau) puise les calories naturellement présentes dans l’air extérieur pour réinjecter la chaleur dans le circuit d’eau chaude de chauffage et/ou pour chauffer l’eau chaude sanitaire de votre logement, alors que la pompe à chaleur géothermique (eau-eau) récupère les calories présentes dans le sous-sol (dans la terre ou les nappes phréatiques).

Quelles sont les pompes à chaleur Atlantic éligibles à ces aides ?

L’ensemble de nos pompes à chaleur peuvent vous faire bénéficier des aides financières à la rénovation ci-dessus. Vous pouvez choisir parmi nos gammes de PAC aérothermiques :

Notre pompe à chaleur géothermique Atlantic Geolia est également éligible à ces aides financières.

Les aides pour une chaudière gaz 

Si vous souhaitez remplacer votre ancienne chaudière énergivore par un modèle plus récent, choisissez de préférence une chaudière gaz à très haute performance énergétique, c’est-à-dire avec un très bon rendement saisonnier (égal ou supérieur à 92 %). C’est en effet l’un des critères d’éligibilité pour bénéficier des aides financières suivantes :

  • MaPrimeRénov’ : jusqu’à 1 200 € (1) remboursés jusqu'au 31 décembre 2022. Après cette date, la chaudière gaz à très haute performance énergétique ne sera plus éligible à cette aide.
  • MaPrimeRénov' Sérénité (ex « Habiter Mieux Sérénité » de l’Anah) : une aide pouvant aller jusqu’à 50 % du montant total des travaux (hors taxes) (1).
  • Le dispositif des Certificat d’Économies d’Énergie (CEE) : une prime de 100 € minimum (3).
  • Une TVA réduite à 5,5 % (2).
  • Un éco-prêt à taux zéro pour une chaudière équipée d’un programmateur de chauffage.

Quelles sont les chaudières gaz Atlantic éligibles à ces aides ?

Qu’il s’agisse de chaudières murales ou au sol, nous vous proposons plusieurs gammes de chaudières gaz à très haute performance énergétique qui peuvent vous donner droit aux aides financières à la rénovation. En particulier, nos chaudières connectées :

Leur gros plus : vous pouvez les piloter à distance depuis votre smartphone pour faire de belles économies d’énergie, tout en profitant d’un confort thermique maximum !

Notre chaudière gaz au sol Effinox Condens est également éligible aux aides financières.

Les aides pour un chauffe-eau thermodynamique

Si vous êtes à la recherche d’un nouvel équipement pour chauffer votre eau sanitaire, le chauffe-eau thermodynamique est un excellent candidat ! En captant les calories naturellement présentes dans l’air pour chauffer l’eau de votre circuit d’eau chaude sanitaire, il utilise une énergie renouvelable. Autrement dit, écologique et économique à l’usage (sa source d’énergie principale, l’air, étant gratuite). Et si le prix d’achat et d’installation semble élevé à première vue, sachez qu’il peut être adouci grâce à plusieurs aides financières telles que :

  • MaPrimeRénov’ : jusqu’à 1 200 € remboursés (1).
  • MaPrimeRénov' Sérénité (ex « Habiter Mieux Sérénité » de l’Anah) : une aide pouvant aller jusqu’à 50 % du montant total des travaux (hors taxes) (1).
  • Le dispositif des Certificat d’Économies d’Énergie (CEE) : une prime dont le montant varie en fonction des fournisseurs d’énergie.
  • Une TVA réduite à 5,5 % (2).
  • Un éco-prêt ou un prêt Atlantissimo à taux zéro.

Quelles sont les chauffe-eau thermodynamiques Atlantic éligibles à ces aides ?

En plus de remplir les conditions pour prétendre aux aides à la rénovation, nos chauffe-eau thermodynamiques peuvent vous permettre de réaliser jusqu’à 75 % d’économies d’énergie sur le long terme(4). Vous pouvez notamment choisir nos modèles :

Quelles démarches pour demander ces différentes aides ?

Une fois que vous avez identifié les aides auxquelles vous pouvez prétendre selon l’appareil choisi, il reste à vérifier que vous remplissez bien toutes les conditions, puis à faire les démarches pour les obtenir. Suivez le guide…

MaPrimeRénov’

Cette prime fixe est ouverte à l’ensemble des propriétaires (occupants et bailleurs), ainsi qu’aux copropriétaires.

Nouveauté 2022 : suite à une décision gouvernementale, les montants de l'aide versée pour l'achat et la pose d'une pompe à chaleur en remplacement d'une chaudière gaz ou fioul entre le 15 avril et le 31 décembre 2022 seront augmentés de 1000€. Les chaudières gaz à très haute performance énergétique ne seront plus éligibles à cette aide après le 31 décembre 2022.

Pour en bénéficier, il faut que :

  • Le lieu où ont lieu les travaux soit :
    • occupé à titre de résidence principale pour les propriétaires ; 
    • loué depuis au moins 5 ans à titre de résidence principale pour les bailleurs ;
    • composé d’au moins 75 % de résidences principales pour les copropriétés.
  • Le logement soit construit depuis plus de 2 ans. Important : à partir du 1er janvier 2022, le logement devra être achevé depuis plus de 15 ans.
  • Les travaux soient réalisés par un professionnel RGE, ou un professionnel ayant reçu une qualification chantier.
  • Le montant total des aides ne dépasse pas 20 000 € sur 5 ans.

À noter : dans les copropriétés, les travaux doivent permettre un gain énergétique d’au moins 35 % pour être éligibles.

Le montant forfaitaire de la prime est déterminé en fonction des plafonds de ressources de l’Anah, classés selon un barème de 4 couleurs.

Pour faire la demande d’aide :

  1. Rendez-vous sur maprimerenov.gouv.fr après avoir sélectionné un professionnel RGE (et demandé plusieurs devis pour comparer les offres).
  2. Créez un compte et transmettez les informations nécessaires : composition du foyer, dernier avis d’imposition, devis du professionnel RGE non signé…
  3. Lorsque vous recevez la confirmation d’acceptation de votre dossier, vous pouvez signer le devis de l’artisan et lancer vos travaux.
  4. Une fois vos travaux terminés, transmettez la facture du solde sur votre compte en ligne maprimerenov.gouv.fr.
  5. Vous recevez l’aide dans les meilleurs délais.

Pro RGE, qualification chantier : c’est quoi ?
Les artisans RGE (pour Reconnu Garant de l’Environnement) ont reçu une qualification d’un organisme certifié (Qualibat…) pour une durée de 4 ans, renouvelable. Mais afin d’accélérer la rénovation énergétique des logements, les pouvoirs publics ont également lancé la « qualification chantier » le 1er janvier 2021 (expérimentation de 2 ans). Son objectif : permettre aux professionnels non titulaires de la mention RGE de réaliser des travaux éligibles aux aides financières à la rénovation énergétique.

MaPrimeRénov' Sérénité

Ce programme, qui remplace "Habiter Mieux Sérénité" de l'Anah à partir du 1er janvier 2022, vise à conseiller et à fournir une aide financière aux ménages dont les ressources sont « modestes » et « très modestes » (selon les plafonds de l’Anah consultables ici). 

Au-delà des conditions de ressources, pour en bénéficier, il faut :

  • Réaliser des travaux qui permettent un gain énergétique de 35 % et d'atteindre au moins l'étiquette énergétique E (à partir du 1er juillet 2022)
  • Faire appel à un professionnel RGE.
  • Un logement de plus 15 ans.
  • Ne pas avoir bénéficié d’un prêt à taux zéro pour l’accession à la propriété depuis 5 ans.

Le montant de l’aide dépend de celui des travaux. Il peut aller jusqu’à 50 % du montant total des travaux HT pour les foyers aux ressources les plus modestes, avec un plafond de l’aide à 15 000 € (soit 30 000 € de travaux HT). 

Vous pouvez également bénéficier de 2 bonus cumulables :

  • 1 500 € de bonus « sortie de passoire thermique » si votre logement passe d’une étiquette énergétique F ou G avant travaux à au moins E.
  • 1 500 € de bonus « BBC » si vous passez en étiquette énergétique A ou B après travaux.

Les aides du dispositif Certificats d’Économies d’Énergie (CEE)

Créé en 2006, ce dispositif des CEE « oblige » les fournisseurs d’énergie (électricité, gaz, fioul, carburants…) à promouvoir des actions d’économies d’énergie auprès des consommateurs. Dans ce contexte, un certain nombre d’aides ont été mises en place afin d’encourager les travaux de rénovation énergétique. Selon les fournisseurs, elles peuvent prendre différentes formes telles que des primes, des prêts bonifiés ou des diagnostics de performance énergétique.

Ces aides sont accessibles à tout le monde (propriétaire occupant ou bailleur, locataires…), mais les montants diffèrent en fonction des revenus (les ménages aux revenus « modestes » et « très modestes » reçoivent des aides plus importantes). Le logement peut être occupé à titre de résidence principale ou secondaire, mais il doit être situé en France métropolitaine et construit depuis plus de 2 ans. De plus, si les conditions d’octroi sont susceptibles de varier d’un fournisseur à l’autre, les travaux doivent en général être réalisés par un professionnel RGE. 

Pour bénéficier d’une prime CEE :

  1. Vérifiez que vos travaux sont éligibles sur le site du ministère de la Transition écologique.
  2. Choisissez le fournisseur d’énergie qui vous versera la prime (pas obligatoirement celui avec qui vous avez un contrat pour l’électricité ou le gaz).
  3. Contractualisez votre demande avec le fournisseur avant de signer un devis pour les travaux avec le professionnel choisi.
  4. Signez le devis et lancez les travaux.
  5. Envoyez la facture soldée avec tous les justificatifs nécessaires (attestation de fin de travaux…) au fournisseur.
  6. Vous recevez votre prime selon les modalités, montants et délais prévus lors de l’ouverture de votre dossier.

Le Coup de Pouce Chauffage
Dans le cadre du dispositif des CEE, le gouvernement a également mis en place la prime « Coup de Pouce Chauffage » pour le remplacement d’une chaudière au charbon, au fioul ou au gaz (hors chaudière à condensation) par une pompe à chaleur (valable jusqu’au 31 décembre 2025). Son montant peut aller de 2 500 € à 4 000 € selon vos ressources. 

À noter : les chaudière gaz à très haute performance énergétique ne sont plus éligibles au Coup de pouce Chauffage depuis le 30 juin 2021.

La TVA réduite à 5,5 %

En général, les travaux de rénovation sont éligibles à une TVA réduite à 10 %. Mais lorsque ces travaux permettent d’améliorer la performance énergétique de votre logement (par exemple, lorsque vous installez une pompe à chaleur, une chaudière à condensation ou un chauffe-eau thermodynamique), il peut être réduit à 5,5 %, sans conditions de ressources. Ce taux s’applique aussi aux travaux indissociablement liés au chantier (dépose d’un ancien ballon, de radiateurs…). 

Pour en bénéficier, il faut :

  • Être propriétaire (occupant, bailleur ou copropriétaire), locataire, occupant à titre gratuit, ou société civile immobilière (SCI).
  • Effectuer les travaux dans un logement achevé depuis plus de 2 ans, qu’il s’agisse d’une résidence principale ou secondaire.
  • Ne pas acheter ou poser vous-même vos équipements mais toujours passer par un professionnel RGE. C’est lui seul qui pourra appliquer la TVA réduite sur la facture de vos travaux. 

La seule chose que vous avez à faire est de signer une attestation confirmant le respect des conditions d'application du taux réduit de TVA (âge de votre logement, nature des travaux…).
 

L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ)

L’éco-prêt permet de financer vos travaux de rénovation énergétique, sans conditions de ressources et sans payer d’intérêt, à hauteur de 50 000 € (à partir du 1er janvier 2022) et la durée maximale de remboursement à 20 ans. 

Pour bénéficier de l’éco-prêt, il faut :

  • Être propriétaire (occupant, bailleur ou copropriétaire), ou une société civile non soumise à l’impôt sur les sociétés.
  • Faire les travaux dans une maison ou un appartement faisant office de résidence principale et dont la construction est achevée depuis plus de 2 ans (les bailleurs doivent s’engager à louer le logement à titre de résidence principale).
  • Réaliser au moins une action efficace d’amélioration de la performance énergétique (installation d’un chauffe-eau thermodynamique, d’une PAC…) ou améliorer d’au moins 35 % la performance énergétique globale du logement.
  • Faire appel à un professionnel RGE.

Si vous souhaitez faire une demande d’éco-prêt :

  1. Faites réaliser plusieurs devis par des artisans RGE pour comparer les offres.
  2. Remplissez un formulaire « emprunteur » avec le professionnel que vous avez choisi (sans commencer les travaux). 
  3. Adressez ce formulaire à un établissement de crédit conventionné par l’État, accompagné du ou des devis.
  4. Si la banque émet une offre de prêt, vous avez 3 ans pour réaliser les travaux.
  5. Une fois les travaux terminés, pensez à transmettre les factures acquittées à la banque.

Le prêt Atlantissimo

C’est le prêt à taux zéro proposé par Atlantic et son partenaire Franfinance pour financer certains appareils de chauffage et de production d’eau chaude Atlantic, notamment les chauffe-eau thermodynamiques. Et ce, sans conditions de ressources et pour des montants allant de 2 000 à 6 000 €, sur des durées de 4 à 12 mois (5).

Pour en bénéficier :
1.    Passez par un professionnel agréé par Franfinance.
2.    Acceptez son devis et complétez avec lui un document, le « Passeport Crédit Simplifié », qui permettra à Franfinance de vous contacter pour constituer votre dossier de prêt.
3.    Si le prêt vous est accordé, vous n’avez plus qu’à lancer les travaux !

N’oubliez pas qu’un crédit vous engage et doit être remboursé, vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. 

Certaines aides cumulables

Bonne nouvelle, la plupart des aides financières à la rénovation sont cumulables entre elles ! Seule exception : le programme « Habiter Mieux Sérénité » de l’Anah, qui n’est pas cumulable avec MaPrimeRénov, les CEE et la prime « Coup de Pouce Chauffage ». 



(1) Montants indiqués à titre indicatif, susceptibles d'évoluer. Montants de l'aide MaPrimeRénov accordés pour la pompe à chaleur entre le 15 avril et le 31 décembre 2022, dans le cadre du remplacement d’une chaudière gaz ou fioul. Montants de l'aide MaPrimeRénov’ accordés pour une chaudière gaz à très haute performance énergétique jusqu’au 31 décembre 2022. Après cette date, les chaudières gaz à condensation ne seront plus éligibles à cette aide. Pour en savoir plus sur les aides financières, consultez notre page dédiée : https://www.atlantic.fr/Nos-Conseils/Aides-et-financement/Aides-et-credits-d-impot
(2) Si le logement est achevé depuis plus de 2 ans, et si l’achat et la pose du matériel sont faits par un professionnel.
(3) Le montant des CEE classiques est calculé en fonction de la zone climatique, de la surface habitable, du type de logement et du cours du Certificat d'Économies d'Énergie en date.
(4) Jusqu'à 75 % d'économies d'énergie sur la consommation d’électricité avec le modèle Calypso connecté sur socle. Pourcentage d’économies résultant d’une comparaison effectuée entre l’efficacité énergétique d’un chauffe-eau électrique Zénéo 300 L sur socle et d’un chauffe-eau thermodynamique Calypso Connecté 250 L sur socle sur la base des informations ErP.
(5) Sous réserve d’éligibilité́ du produit. Nombre de dossiers de financement limité. Plus d’informations sur atlantic.fr.