Chargement...

Installation et entretien d’une pompe à chaleur : pourquoi faire appel à un pro ?

Vous souhaitez installer une pompe à chaleur chez vous ? Bonne idée ! Elle va vous permettre de faire des économies de chauffage, tout en respectant l’environnement. Une précaution à prendre toutefois : son installation et son entretien nécessitent un savoir-faire particulier. Il est donc primordial de vous faire accompagner par un professionnel qualifié. Vous vous assurerez ainsi du maintien de la performance de votre pompe à chaleur dans le temps et éviterez une hausse de la consommation énergétique. Le risque de pannes et de pollution (fuite du fluide frigorigène) s’en trouvera également réduit. Enfin, une maintenance régulière assurée par un professionnel optimise la durée de vie de l’appareil. Explications.

Installation et entretien d’une pompe à chaleur : pourquoi faire appel à un pro ?

 

L’installation d’une pompe à chaleur par un professionnel !

Il est vivement déconseillé de procéder vous-même à l’installation de votre pompe à chaleur. Pour éviter une installation défectueuse, d’une part, et pour bénéficier des aides financières de l’Etat, d’autre part, il est en effet indispensable de recourir à un installateur professionnel qualifié qui installera votre nouvel équipement dans les règles de l’art.

L’expert vous conseillera concernant le choix, l’installation et l’entretien de votre équipement et vous obtiendrez des garanties sur son installation. Enfin, l’intervention du professionnel est garante du respect des normes de sécurité et environnementales en vigueur.

Faire appel à un artisan RGE pour l’installation d’une PAC

Faire appel à un professionnel qualifié RGE ouvre droit, sous certaines conditions, à des aides pour financer l’achat et la pose de votre pompe à chaleur comme un crédit d’impôt pour la transition énergétique ou une TVA à taux réduit. Consultez notre guide spécial financement pour en savoir plus !
  

QU’EST-CE QUE LA QUALIFICATION RGE ?

La qualification Reconnu Garant de l’Environnement (RGE), créée conjointement par l’ADEME et l’État, est une certification ou un label délivré à un artisan par un organisme agréé. La qualification RGE certifie la qualité de services et le savoir-faire des professionnels. Elle concerne surtout les installateurs spécialisés dans les travaux de performance énergétique liés à la rénovation ou la construction d’une habitation et ayant recours aux équipements utilisant des énergies renouvelables.

   

Les pré-requis avant d’engager l’installation

N’hésitez pas ! Faites appel à un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) qualifié pour la pose d’équipements dans le cadre d’une rénovation énergétique. Tout simplement ! Un artisan certifié vous garantit la qualité des travaux et vous permet de bénéficier d’aides de l’Etat et de prêt à taux zéro. Il vous aidera à calculer le bon dimensionnement de votre appareil après avoir réalisé un diagnostic complet (isolation du logement, climat, besoins en chauffage du foyer, budget…). Ce diagnostic est fondamental pour assurer l’adéquation entre l’équipement choisi et les caractéristiques de votre logement. Cette question du dimensionnement de votre pompe à chaleur est primordiale pour votre confort (et votre consommation !) : une pompe à chaleur sous-dimensionnée ne vous apportera pas assez de chaleur, tandis qu’une surdimensionnée consommera trop par rapport à vos besoins, avec de l’inconfort et des dépenses énergétiques importantes.

Avant d’installer votre équipement, le professionnel doit être en mesure de vous fournir un devis détaillé de son périmètre d’intervention et du matériel à installer. Il apporte également des conseils personnalisés pour vous aider à choisir LA bonne pompe à chaleur (toujours certifiée NF PAC et HP Keymark), aérothermique ou géothermique. L’équipement retenu doit être parfaitement dimensionné pour espérer une réduction optimale des consommations énergétiques. Enfin, soyez attentif au coefficient de performance (ou COP) qui mesure le rendement et la performance d’une pompe à chaleur. L’ADEME (l’Agence de la transition écologique) préconise de choisir une pompe à chaleur à COP élevé : plus le COP est élevé, plus la quantité d’énergie consommée pour le fonctionnement est faible.

L’installation, une étape technique à confier à un professionnel

Qu’il s’agisse d’une pompe à chaleur aérothermique (qui récupère les calories présentes dans l’air extérieur) ou géothermique (qui capte la chaleur du sous-sol), l’installation ne s’improvise pas. 

Par exemple :

  • Veiller au raccordement de la pompe à chaleur à un circuit d’eau chaude qui alimente des radiateurs ou un plancher chauffant est essentiel. Il faut non seulement que ce raccordement soit effectué dans les règles de l’art, mais aussi être en mesure de recalculer la puissance des émetteurs de chauffage pour un confort au top et une utilisation en toute sécurité. 
  • Dans le cas d’une pompe à chaleur géothermique, soyez attentif quant à la pose de capteurs horizontaux ou verticaux à l’extérieur de votre logement. Il y a des distances à respecter, des études de sol à réaliser, des procédures administratives à effectuer et parfois même des forages à faire.

En bref, ce sont des opérations délicates qui demandent des compétences techniques spécifiques et une bonne connaissance des normes en vigueur. L’expertise d’un installateur professionnel est donc indispensable !
   

L’ASSURANCE, UN GAGE DE TRANQUILITÉ

Tout installateur doit obligatoirement avoir une assurance décennale et vous présenter une attestation. Cette assurance vous protège pendant 10 ans, à partir de la date de réception des travaux réalisés, contre d’éventuels dommages. Pour faire valoir l’assurance décennale, les dommages doivent soit altérer la solidité de l’ouvrage soit le rendre impropre à sa finalité.

    

L’installateur doit être un vrai professionnel, expert dans son domaine qui connaît bien le fonctionnement et les caractéristiques de chaque type de pompe à chaleur. Son savoir-faire garantit la bonne mise en place de la PAC, son efficacité et donc les économies d’énergie attendues pour ce type de projet. Formé pour assurer le respect des réglementations en vigueur, il saura également vous proposer des solutions permettant d’atteindre un confort thermique parfait et une performance énergétique optimale. Enfin, en passant par un installateur, vous bénéficiez souvent d’une garantie pièces et main d’œuvre en cas de pièce défectueuse, de panne... C’est notamment le cas avec les professionnels du réseau Atlantic : pendant 2 ans, vous êtes couvert !
   

ATTENTION AUX NUISANCES SONORES ET AUX VIBRATIONS !

Afin de limiter le bruit, le choix de l’emplacement de l'unité extérieure de votre pompe à chaleur est très important. Le professionnel vous guidera pour que votre équipement ne gêne ni le voisinage ni votre famille. 

En ce qui concerne les vibrations, la nature du socle de la pompe à chaleur est extrêmement importante. Celui-ci doit être lourd, robuste et très solidement ancré, c'est pourquoi les structures en béton légèrement surélevées avec des plots anti-vibratiles sont à privilégier, s'il est possible de les installer.

  

Les règles de base pour bien entretenir sa PAC

Pour que votre pompe à chaleur vous offre le meilleur d’elle-même (performance et confort pendant longtemps), il est important de l’entretenir régulièrement. Son entretien est l'occasion de vérifier son état général et celui des différents composants du système. Ainsi, en cas d'usure anormale d’un élément, un professionnel pourra corriger ou prévenir d’éventuelles pannes. L'entretien permet également d’allonger la durée de vie de la pompe à chaleur (qui est d’environ 17 ans) tout en réduisant le risque de surconsommation énergétique.

Certains bons réflexes peuvent être adoptés de votre côté, et un professionnel se chargera de l’entretien dans le détail.

 

Une révision complète une fois par an par un professionnel

L’entretien annuel par un professionnel est obligatoire pour les pompes à chaleur contenant plus de 2 kg de fluide réfrigérant. Cette obligation légale est mentionnée dans les décrets n° 2007-737 du 07/05/2007 et n° 2010-349 du 31/05/2010. Le professionnel vérifie notamment l’étanchéité du circuit frigorifique, afin de prévenir toute fuite du fluide réfrigérant, le compresseur, les raccords électriques et les performances de l’appareil. Il nettoie les filtres des pompes à chaleur air/air. Il effectue ensuite les réglages et réparations nécessaires. Pour ne pas oublier cette visite annuelle, il est conseillé de souscrire un contrat de maintenance auprès d’une entreprise qualifiée. Cela vous permettra aussi de profiter d’un tarif plus avantageux.

Depuis la parution du décret du 28 juillet 2020, il devient obligatoire de faire entretenir tous systèmes de chauffage ou climatisation dont la puissance nominale est comprise entre 4kW et 70kW et ce, tous les deux ans au minimum. Pour ses pompes à chaleur domestiques, Atlantic recommande de faire cet entretien chaque année, juste avant la période de chauffe pour un fonctionnement optimal et durable.

Après la visite, le professionnel doit vous remettre une attestation garantissant le bon fonctionnement de votre PAC. Dans le cas où il faut procéder au remplacement des fluides caloporteurs, il est indispensable de faire appel à un professionnel doté d’une certification « QualiPAC ». 

Le prix de l’entretien de votre pompe à chaleur varie selon plusieurs critères. Il est généralement compris entre 100 et 200 euros annuels.
   

A NOTER

Si votre pompe à chaleur est en fin de vie, faites appel à une entreprise spécialisée pour récupérer le fluide frigorigène et le recycler ou le détruire. Ce fluide est dangereux pour la santé et pour l’environnement, ne démontez surtout pas votre vieille pompe à chaleur vous-même !

  

Vous recherchez un professionnel pour installer ou entretenir votre pompe à chaleur ? Atlantic vous aide à en trouver un près de chez vous !

 

 

De bonnes habitudes au quotidien

Si vous possédez une pompe aérothermique (air/air ou air/eau), pensez à vérifier régulièrement sur l’unité extérieure que l’air circule librement : pas de feuilles, de branchages, de poussières ou autres éléments qui pourraient gêner son bon fonctionnement. En hiver, il peut s’avérer nécessaire d’enlever le givre qui pourrait être présent sur le bloc extérieur.

Pour les pompes à chaleur air/eau, vous pouvez vérifier la pression du module hydraulique qui équilibre le réseau de la pompe à chaleur et celui du circuit de chauffage. Une pression insuffisante pourrait conduire l’appareil à se mettre en sécurité, ce qui vous obligerait alors à faire appel à un dépanneur en urgence.

Concernant l’entretien des pompes géothermiques, il n’y a pas vraiment de choses à faire soi-même. En effet, les capteurs enterrés ne requièrent aucun entretien particulier. Seule une baisse de performance de votre équipement pourrait vous alerter sur leur possible dégradation. Faites alors appel à un professionnel pour procéder aux vérifications requises.

Par ailleurs, si votre équipement est à l’arrêt pendant plusieurs semaines consécutives, n’hésitez pas à couvrir l’unité extérieure avec une bâche, afin de mieux la protéger des saletés.


  

Le contrat d’entretien d’une pompe à chaleur, un gage de sérénité

Il existe généralement 2 types de contrat d’entretien pour une pompe à chaleur :

  • La visite d'entretien annuelle : un technicien interviendra une fois par an pour contrôler votre installation.
  • La visite d'entretien annuelle et le dépannage : ce contrat comprend la vérification annuelle de votre équipement ainsi que l’intervention en cas de panne. Dans ce cas, les frais de déplacement du technicien et la main d'œuvre ne feront l’objet d’aucune facturation supplémentaire.

Il est conseillé de souscrire un contrat d’entretien annuel auprès de votre installateur, car vous avez ainsi la garantie que votre système fonctionne de manière optimale. Cela signifie que votre pompe à chaleur produit une chaleur stable et durable en consommant le minimum d’électricité.

De plus, vous réduisez les risques de pannes de votre système. Il est généralement admis qu’une pompe à chaleur bien entretenue a 5 fois moins de risques de connaître un dysfonctionnement. En optant pour un contrat d’entretien comprenant le dépannage, vous maîtrisez votre budget : pas de dépense imprévue !

Enfin, n’oubliez pas, un entretien régulier et effectué par un professionnel allonge la durée de vie de votre équipement, et vous fait faire des économies et des économies d’énergie !
   

QUELLE ENTREPRISE SOLLICITER POUR L’ENTRETIEN D’UNE POMPE A CHALEUR ?

Le plus simple est de faire appel au professionnel qui vous l'a installée. Sinon, vous pouvez contacter un chauffagiste, un technicien en génie climatique ou certains électriciens qui proposent cette prestation. Préférez dans l'idéal un artisan labellisé RGE QualiPac, qui est l'assurance d'un professionnel spécialisé dans l'installation/maintenance/dépannage de pompes à chaleur.

Dans tous les cas, faites appel si possible à un professionnel proche de votre domicile : dans le cas contraire, un forfait kilométrique pour le déplacement pourrait faire grimper la facture de votre contrat d’entretien ! Le prix moyen d’un contrat d’entretien d’une pompe à chaleur se situe entre 100 et 300 euros par an. 

  
  

  

Nos outils

Et pour vous aider dans votre projet :



vous avez des questions, nous avons les réponses :