Chargement...

En quoi s'équiper d'une pompe à chaleur (PAC) est un choix écologique ?

Choisir d’installer une pompe à chaleur chez soi est un geste écologique mais aussi économique ! Tout en investissant pour faire des économies sur le long terme, vous vous assurez de consommer moins d’énergie et donc de diminuer l’impact environnemental de votre système de chauffage. C’est un investissement financier et écologique, bon pour votre porte-monnaie et pour la planète ! Et dans le détail, comment peut-on affirmer qu’une pompe à chaleur est écologique ? On y répond tout de suite !

En quoi s’équiper d’une pompe à chaleur (PAC) est un choix écologique ?

  

Une énergie renouvelable pour une pompe à chaleur écologique

Le fonctionnement d’une pompe à chaleur repose sur l’utilisation d’une énergie verte par excellence que l’on trouve partout, gratuitement et que l’on peut consommer en produisant beaucoup moins de gaz à effet de serre et sans polluer les sols (à l’inverse de l’extraction du pétrole et du gaz) : j’ai nommé l’air, pour les pompes à chaleur air/eau, mais aussi la terre ou encore l’eau souterraine, pour les pompes à chaleur géothermiques. Les calories qui se trouvent dans l’environnement extérieur (dans l’air, l’eau ou la terre) constituent une énergie propre et inépuisable. Ce sont ces calories-là que la pompe à chaleur va recueillir, pour ensuite les valoriser et chauffer l’intérieur d’un logement.
  

Le fonctionnement d’une pompe à chaleur air/eau

Prenons ici l’exemple d’une pompe à chaleur air/eau pour expliquer son fonctionnement et prouver que l’énergie principale utilisée ne coûte rien !

La pompe à chaleur capte les calories présentes dans l’air grâce à un fluide frigorigène. La température du fluide augmente : celui-ci passe à l’état gazeux. Le gaz est compressé à haute pression, il transmet ainsi la chaleur au réseau d’eau chaude qui alimente les émetteurs et diffusent la chaleur dans la maison. Pour terminer, la pression chute, le fluide frigorigène revient à l’état liquide et le cycle peut recommencer.
  

La pompe à chaleur : quand chauffage rime avec écologie

  

Ici, l’air, énergie gratuite et toujours disponible, est utilisé pour alimenter la pompe à chaleur en majorité. L’électricité, qui fait fonctionner la pompe, est quant à elle, peu utilisée : les coûts énergétiques sont alors nettement diminués. La pompe à chaleur air/eau engendre donc des économies d’énergie et donc simplement des économies

Vous êtes curieux de savoir combien vous pourriez économiser en installant une pompe à chaleur air/eau ? Calculez tout de suite les économies réalisées avec notre simulateur d’économies.

Pour savoir comment fonctionne une pompe à chaleur, visionnez notre vidéo :


  

Quid des fluides frigorigènes ?

Substances très polluantes, les fluides frigorigènes présentent un réel risque pour l’environnement notamment en cas de fuite. Ils s’évaporent et deviennent alors des gaz à effet de serre très puissants et nocifs. Heureusement, la réglementation européenne F-Gaz, à l’horizon 2030, prévoit l’interdiction des gaz fluorés les plus polluants pour, à terme, les remplacer par des fluides frigorigènes naturels tout aussi efficaces qui commencent déjà à être intégrés à certains modèles de pompe à chaleur. 

Les pompes à chaleur air/eau Atlantic Alféa Extensa fonctionnent déjà avec du fluide R32, plus respectueux de l’environnement que ses prédécesseurs (notamment le R410A) et présente une efficacité énergétique nettement supérieure !

  

Réduire sa consommation énergétique avec une pompe à chaleur

A l’heure où les énergies renouvelables deviennent incontournables et inévitables pour préserver l’environnement, la pompe à chaleur séduit et convainc de plus en plus de foyers mais aussi d’entreprises qui s’équipent notamment pour répondre à la réglementation RT 2020. La PAC se présente comme la meilleure solution écologique. Performante et économique, elle réduit la consommation d’électricité pour chauffer le logement ou les bâtiments et limite ainsi l’utilisation des ressources énergétiques de la planète. Si cet équipement peu énergivore, transformant une énergie propre en chaleur, prend autant d’ampleur, c’est que chaque kilowatt (kW) consommé pour le fonctionnement de la pompe à chaleur est valorisé et va donner de 3 à 5 kW de chaleur utile gratuite et propre. En résumé, cet équipement consomme moins pour chauffer mieux.
  

La réglementation thermique RT 2020

En application et obligatoire depuis le 1er janvier 2021, la RT 2020 s’applique aux bâtiments neufs et maisons neuves. Elle impose que ces constructions, appelées aussi BEPOS (Bâtiments à énergies positives), produisent autant d’énergie qu’elles n’en consomment. Les énergies renouvelables y tiennent donc une place essentielle !

  

La pompe à chaleur diminue l’impact carbone

De fait, la pompe à chaleur, en utilisant une ressource renouvelable et non des énergies fossiles très polluantes comme le fioul, contribue activement à la réduction des gaz à effet de serre et des émissions de CO2. Pour exemple, la pompe à chaleur air/air, rejette trois à quatre fois moins de CO2 qu’une chaudière classique.
  

Moins d’énergie fossile, plus d’énergie verte

La pompe à chaleur a besoin d’électricité pour fonctionner. Le plus souvent, cette électricité provient de centrales nucléaires ou bien de centrales à gaz ou à charbon, toutes très polluantes, que ce soit lorsqu’il s’agit de la gestion des déchets radioactifs ou bien de la production même de l’électricité à partir d’énergies fossiles… Si vous souhaitez d’autant plus réduire l’impact environnemental de votre système de chauffage, pensez à souscrire un contrat d’électricité verte. En effet, si votre producteur d’énergie électrique a recours à des centrales alimentées au charbon ou au gaz, et donc polluantes, les bénéfices écologiques de votre pompe à chaleur seront moins importants. Alors qu’en vous abonnant à un contrat utilisant de l’électricité verte, vous aurez l’assurance que votre énergie provient de sources renouvelables comme l’énergie éolienne, hydraulique ou solaire.
  

Augmenter le potentiel écologique de votre pompe à chaleur

Vous êtes déjà l’heureux propriétaire d’une pompe à chaleur et vous souhaitez encore diminuer l’impact environnemental de votre équipement ? C’est possible. Pour cela, identifiez les points qui pourraient être améliorés dans votre logement (l’isolation, l’emplacement de votre pompe à chaleur, son entretien…) et agissez !
  

Un logement bien isolé

Si vous installez une pompe à chaleur dans un logement existant dans le cadre d’une rénovation énergétique, pensez à faire vérifier l’isolation. En effet, une isolation qui laisse à désirer entraîne des pertes de chaleur et un inconfort thermique. La pompe à chaleur devra chauffer davantage, et donc consommer plus, pour un résultat souvent décevant. Alors, pour que votre équipement fonctionne correctement et vous apporte un confort thermique idéal, pensez à vérifier, voire faire rénover, l’isolation.
  

Une pompe à chaleur bien installée et bien entretenue

Vous l’aurez compris. Pour qu’un appareil donne le meilleur de lui-même, il faut qu’il soit utilisé, et donc installé et entretenu, dans les meilleures conditions possibles. Pour cela, faites appel à un installateur professionnel qui saura, d’une part, vous conseiller pour trouver la pompe à chaleur qui convient le mieux à vos besoins, et, d’autre part, installer et entretenir correctement votre pompe à chaleur. Vous pouvez déjà vérifier vous-même qu’aucune feuille ou branchage ne vient obstruer l’unité extérieure. Il est primordial que l’air circule librement pour garantir un bon état de marche. Ensuite, c’est au professionnel d’intervenir une fois par an pour effectuer l’entretien annuel obligatoire.

En appliquant ces principes de base et avec une installation de qualité, votre consommation énergétique sera plus faible. Votre porte-monnaie, et l’environnement, vous diront merci !

Pour tout savoir sur l’installation d’une pompe à chaleur, lisez le guide !
  

Une pompe à chaleur couplée à l’énergie solaire

Faites appel à un installateur professionnel et il pourra coupler votre pompe à chaleur avec d’autres systèmes producteurs d’énergies renouvelables, telles que l’énergie solaire photovoltaïque ou thermique.

Si vous habitez dans une région où l’ensoleillement est important (plutôt dans le Sud de la France), votre choix peut se tourner vers l’installation de panneaux photovoltaïques : l’énergie électrique produite par les panneaux solaires, de plus en plus souvent stockée pour être autoconsommée, se substituera en partie à l’énergie électrique du réseau pour faire fonctionner la pompe à chaleur.

L’installation de panneaux solaires thermiques, moins connus mais aussi très efficaces pour chauffer l’eau, est également une solution envisageable dans les régions les plus baignées de soleil. L’énergie produite par les panneaux solaires thermiques sera utilisée pour préchauffer l’eau chaude d’un ballon tampon, soit pour le chauffage, soit pour l’eau chaude sanitaire, soit pour les deux.
  

Choisir une pompe à chaleur performante, c’est écologique et économique

Vouloir s’équiper de façon plus écologique, c’est aussi faire le choix des économies : des économies d’énergie à la clé, comme évoqué plus haut, mais aussi des économies à l’achat puisque de nombreuses aides financières existent pour aider les foyers qui souhaitent participer à la transition écologique et s’équiper de façon plus responsable.

    

  

Pour savoir quelles économies d’énergie vous pouvez réaliser avec une pompe à chaleur, essayez notre simulateur.
   

    

Les aides financières pour installer une pompe à chaleur

La transition énergétique est en cours ! Pour que chacun puisse y participer sans se ruiner, le gouvernement a mis en place plusieurs aides et primes pour inciter à effectuer des travaux de rénovation énergétique. Evidemment, la pompe à chaleur étant un des systèmes de chauffage le plus écologique qui soit, elle est éligible et vous donne accès à la majorité des aides financières existantes.

    

  

Pour savoir à quelles aides financières vous pouvez prétendre avec une pompe à chaleur, essayez notre simulateur !
  

    

Pour en bénéficier, le professionnel qui se chargera de l’installation de votre appareil doit impérativement être un artisan RGE (Reconnu Garant de l’Environnement), et s’il a obtenu la qualification RGE QualiPAC, c’est encore mieux pour garantir de son sérieux et de sa connaissance des pompes à chaleur. En effet, ce label spécifique est décerné aux artisans installateurs formés aux travaux de rénovation énergétique et plus particulièrement à la pose de pompes à chaleur, ce qui en fait un professionnel expert qui exerce son métier dans le respect des règles. Faire appel à un professionnel RGE QualiPAC, c’est s’assurer de la qualité de son travail. 

Pour connaître dans le détail, les différentes primes et aides de l’Etat, lisez le guide des aides financières.
  

L’assurance de la performance : suivez les certifications NF PAC et HP Keymark !

Tout le monde connaît la norme NF. Elle existe également pour les pompes à chaleur ! La NF PAC, marque délivrée par AFNOR Certification, rassure le consommateur. Elle ne revêt pas d’un caractère obligatoire mais s’impose comme un passage obligé par les industriels pour garantir la performance et la qualité d’un appareil. La Norme NF PAC vérifie la conformité aux normes françaises, européennes et internationales des pompes à chaleur aérothermiques et géothermiques de puissance inférieure ou égale à 100 kW. Pour obtenir la norme NF PAC, l’appareil doit répondre à des seuils selon quatre points essentiels : la puissance thermique, le coefficient de performance, l’efficacité énergétique saisonnière et la puissance acoustique.

Vous souhaitez que votre PAC porte une certification supplémentaire et avoir la certitude que votre pompe à chaleur alliera performance et fonctionnement écologique ? Vérifiez que la PAC choisie porte la certification « Heat Pump Kermark » ou « HP Keymark ». Cette certification européenne dédiée aux pompes à chaleur garantit la qualité en tous points de l’appareil. Une PAC certifiée « HP Keymark » aura subi des tests dans un laboratoire indépendant. Vous serez ainsi assuré que le système de chauffage et, éventuellement celui de refroidissement, sont irréprochables et donc respectueux de l’environnement. Pour vérifier si l’équipement choisi est bien certifié, vous pouvez vous rendre sur le site de HP Keymark.

  

Bon à savoir

En quoi s’équiper d’une pompe à chaleur (PAC) est un choix écologique ?

 Chez Atlantic, toutes les pompes à chaleur sont certifiées NF PAC. 

  

 

En quoi s’équiper d’une pompe à chaleur (PAC) est un choix écologique ?

Par ailleurs, les pompes à chaleur portant la certification Heat Pump Keymark sont facilement reconnaissables grâce au logo du label.
 

  

  

Nos outils

Et pour vous aider dans votre projet :



vous avez des questions, nous avons les réponses :