Chargement...

Comment choisir une pompe à chaleur ?

Félicitations ! Vous avez décidé de faire installer une pompe à chaleur ! Que ce soit dans le neuf ou en rénovation énergétique, une multitude d’équipements s’offre à vous. Entre pompe à chaleur à aérothermie ou à géothermie, réversible ou non, puissance, dimensionnement et performance, comment s’y retrouver et quelle pompe à chaleur choisir ? Il convient de connaître un minimum les critères essentiels pour bien choisir votre pompe à chaleur avant de faire appel à un professionnel qui saura vous guider. Il sera le mieux placé pour trouver la pompe à chaleur qui vous convient et l’installer dans les règles de l’art. Faisons un petit tour d’horizon de l’incontournable à savoir.

Comment choisir une pompe à chaleur ?

Quelle pompe à chaleur choisir ?

Avant de faire un choix de pompe à chaleur, un rapide point sur les types de pompe à chaleur, (appelée aussi PAC), s’impose.

Il existe deux grandes familles de pompes à chaleur :

  • La PAC à aérothermie (ou PAC air/eau) : son principe de fonctionnement est le plus répandu. Elle capte les calories présentes naturellement dans l’air et les transmet à l’eau du réseau de chauffage.
  • La PAC à géothermie : cette pompe à chaleur récupère les calories présentes dans la terre et les transmet ensuite au réseau de chauffage. 

Parmi les pompes à chaleur existantes, ce sont les pompes à chaleur air/eau qui sont le plus plébiscitées par les consommateurs, d’une part parce qu’elles sont plus faciles à installer et peuvent très bien équiper un logement déjà existant et d’autre part parce qu’elles représentent un coût initial moins important à l’achat, les travaux d’installation étant moins contraignants. Elles représentent plus de 90% du marché. Pour savoir comment bien choisir une pompe à chaleur air/eau, lisez la suite !

Les PAC à géothermie, quant à elles, nécessitent des travaux de forage et de terrassement importants à l’extérieur de la maison, le système de capteurs thermiques devant être installé dans le sol. Cette solution sera donc plus adaptée pour la construction d’une maison neuve, par exemple. À noter cependant que pour ce type de pompe à chaleur, il est indispensable de disposer de certaines autorisations. Par conséquent, il ne peut pas être installé partout.

Vous voulez savoir comment fonctionne une PAC ? Regardez notre vidéo !

 

Comment choisir une pompe à chaleur air/eau ?

Avant de se jeter tête baissée dans les comparatifs de pompe à chaleur, la première étape est de se poser les bonnes questions.

Tout d’abord, quel est le type d’habitation à équiper ? S’agit-il d’une habitation neuve et bien isolée ou d’un remplacement de chaudière dans votre logement actuel ? En effet, une bonne isolation est primordiale avant de faire installer un nouveau système de chauffage. Dans un logement qui vient d’être construit, cela ne devrait pas poser de problème. Mais dans un logement mal isolé, vous risqueriez de gaspiller beaucoup d’énergie pour le chauffer même si votre appareil est neuf et très performant !

Pour une maison de campagne à rénover, le choix ne sera pas le même. Pensez à vérifier que la pompe à chaleur souhaitée est compatible avec le système de chauffage en place. Certains modèles permettent de conserver les radiateurs haute température (ou radiateurs en fonte), ce qui est préférable et plus facile à mettre en place. 

A chaque habitation, sa PAC air/eau idéale !

Vous faites construire votre maison ? Tout est possible ! La PAC Atlantic Alféa Extensa haute performance pourrait vous intéresser !

Vous souhaitez commencer la rénovation énergétique de votre habitation et remplacer votre chaudière ? Découvrez les PAC Alféa Excellia

  

  

Le lieu d’implantation de l’unité extérieure

Il est facile de savoir où sera installée l’unité intérieure de la pompe à chaleur, puisque dans la majorité des cas, on l’installe au même endroit que l’ancienne chaudière (lorsque c’est un remplacement). Mais on pense moins à l’installation de l’unité extérieure qui répond à quelques critères de base, notamment concernant l’éloignement des voisins, pour limiter les nuisances sonores. Dans le cas d’une pompe à chaleur air/eau bibloc (constituée d’une unité extérieure et d’une unité intérieure), la partie extérieure de la PAC prendra place dans votre jardin. Si votre jardin fait au moins 200m2 et que vous pouvez la positionner loin des fenêtres de vos voisins, et suffisamment loin des fenêtres de vos chambres, c’est parfait ! 

Le choix d’une pompe à chaleur sera donc influencé par la place dont vous disposez à l’extérieur de votre logement, que ce soit un jardin ou une cour, afin d’y installer l’unité extérieure.

Vous souhaitez en savoir plus sur comment bien installer une pompe à chaleur ? Consultez le guide !
   

Quelles fonctions choisir pour une pompe à chaleur ?

Dans les critères à prendre en compte, viennent ensuite les besoins à couvrir : la pompe à chaleur devra-t-elle assurer uniquement le chauffage du logement ? Souhaitez-vous qu’elle soit réversible pour prendre en charge le rafraîchissement de l’air intérieur en été ? Il existe également des pompes à chaleur capables de produire de l’eau chaude sanitaire, autre élément à intégrer à vos critères de choix ! Et pourquoi pas une pompe à chaleur connectée pour la contrôler à distance ?

Chauffer votre logement…

…avec une pompe à chaleur avec chauffage seul. 

C’est le modèle le plus répandu. Si vous possédez déjà une climatisation, ou bien si vous habitez une région où les températures restent supportables en été, alors ce type de pompe à chaleur est fait pour vous.
  

Chauffer et rafraîchir votre intérieur…

…avec une pompe à chaleur réversible.

En plus de tenir le rôle de chaudière, la pompe à chaleur a la capacité de rafraîchir votre logement lorsqu’elle est réversible. Cette fonction s’avère très pratique lorsque les chaleurs estivales deviennent écrasantes : un seul appareil se charge de deux fonctions ! Tous les modèles de PAC Atlantic disposent d’un mode rafraîchissement, de série ou en option.
  

Chauffer, rafraîchir et produire de l’eau chaude sanitaire (ECS)…

…avec une PAC à production d’ECS intégrée.

Si vous souhaitez rénover entièrement vos équipements énergétiques, pourquoi ne pas vous tourner vers une PAC polyvalente haute performance qui prend en charge ces trois fonctions ? Bye-bye la vieille chaudière, la clim bruyante et le ballon d’eau chaude énergivore : bonjour la PAC air/eau aux solutions toutes intégrées ! Si cette solution vous intéresse, découvrez sans attendre Alféa Excellia A.I. et ses nombreux atouts.

Chauffer même dans des conditions climatiques extrêmes…

…avec une PAC à appoint électrique intégré.

Pas d’inquiétude si les températures extérieures descendent sérieusement en hiver. Les pompes à chaleur équipées d’un appoint électrique continuent de fournir la chaleur nécessaire pour maintenir un confort thermique idéal à l’intérieur du logement. Tous les modèles de pompes à chaleur air/eau (sauf les modèles hybrides) disposent d’un appoint électrique.

Chauffer accompagnée d’une chaudière à condensation…

…avec une PAC hybride

L’avantage de cet équipement réside dans le fonctionnement en duo des deux appareils : le meilleur de chacun est sollicité pour une performance à toutes épreuves. Cette solution « tout en un » donne la possibilité de chauffer, rafraîchir mais aussi de produire de l’eau chaude sanitaire grâce à un ballon intégré, comme la solution Atlantic Alféa Hybrid Duo Gaz / Gaz R.

Une PAC connectée pour un quotidien simplifié

A l’heure où tous les objets sont connectés, de la montre en passant par le frigo, la pompe à chaleur se connecte aussi pour le plus grand bonheur de ses propriétaires ! Grâce à un petit boitier intégré à la pompe et relié à internet, vous pourrez prendre le contrôle de votre appareil où que vous soyez. Besoin d’augmenter ou de diminuer le chauffage ? Interrompre la production d’eau chaude ? Tout est possible avec une PAC connectée… Pour en savoir plus sur les pompes à chaleur connectées, cliquez ici.

  

Quels émetteurs sont alimentés par la PAC ?

Enfin, ils sont au cœur de votre logement et font le lien direct avec votre confort thermique : les émetteurs de chaleur. Quels vont être les émetteurs de chaleur reliés à la PAC ? Avez-vous des radiateurs haute température ? Êtes-vous équipé en plancher chauffant ? Préférez-vous installer des ventilo-convecteurs ? Selon le type d’émetteurs installés, certaines PAC sont plus adaptées que d’autres.

Bien choisir ses émetteurs selon sa pompe à chaleur… ou inversement !

Les radiateurs haute température : si vous installez une pompe à chaleur en remplacement d’une chaudière, veillez à ce que le modèle choisi soit adaptable aux radiateurs déjà existants. Cela facilitera les travaux de rénovation énergétiques.

Le plancher chauffant : si vous faites construire votre maison, l’idéal est de la faire équiper d’un plancher chauffant qui pourra également supporter le rafraîchissement l’été avec une PAC réversible. Tous les modèles de pompes à chaleur Atlantic sont adaptables à ce type d’émetteur !

Les ventilo-convecteurs : appareils hybrides entre ventilateurs et radiateurs, les ventilo-convecteurs offre un confort thermique constant et une grande réactivité lors d’un changement de température. Ils s’adaptent à des PAC air/eau ou eau/eau.
   

La puissance d’une pompe à chaleur : le bon dimensionnement

Selon les fonctions choisies pour votre PAC et suivant la quantité de chaleur à produire, sa puissance varie. La capacité de la pompe à chaleur à produire de la chaleur est mesurée par sa puissance calorifique, indiquée en kilowatt (kW). Il est évident que seul un professionnel est apte à évaluer la puissance adéquate selon vos besoins, alors n’hésitez pas à faire appel à un installateur près de chez vous.

Plus puissante ne veut pas dire plus efficace !

Eh oui ! Et c’est bien pour cela qu’il est impératif de faire appel à un installateur professionnel pour trouver la pompe à chaleur la mieux adaptée à vos besoins. 

En effet, si votre PAC est trop puissante, on parle alors de surdimensionnement, cela se traduit par un surcoût à l’achat, une augmentation du nombre de cycles, et donc une consommation électrique plus importante et une usure plus rapide. 

A l’inverse, si votre PAC n’est pas assez puissante, on parle ici de sous-dimensionnement, elle ne couvrira pas la totalité des besoins et le confort thermique du foyer ne serait pas assuré. 

N'oubliez pas : une installation bien réalisée = des économies assurées !

 

Le coefficient de performance d’une pompe à chaleur

La puissance d’une pompe à chaleur va déterminer son coefficient de performance ou COP. Cet indicateur permet de connaître le rendement de votre équipement. Ce petit chiffre pourtant indispensable à vérifier lors du choix d’une pompe à chaleur renseigne sur la quantité de chaleur produite par rapport à la quantité d’électricité consommée. Plus le COP est élevé, plus la pompe à chaleur est performante. Pour une PAC haute performance, son COP sera supérieur à 3. Concrètement, cela signifie que pour 1kWh (kilowatt heure) d’électricité consommée, la pompe à chaleur produit au minimum 3 kWh de chaleur. L’appareil produit donc trois fois plus d’énergie qu’il n’en consomme ! De quoi réaliser d’importantes économies d’énergie.

Bon à savoir

Le coefficient de performance (ou COP) d’une pompe à chaleur est plus élevé si l’écart de température entre la source extérieure et les émetteurs est plus faible, ce qui est logique ! Si l’appareil doit moins réchauffer le réseau de chauffage, il consommera moins. Il est donc plus économique d’utiliser des émetteurs à basse température comme un plancher chauffant ou des ventilo-convecteurs.

   

Le prix d’une pompe à chaleur : celui des économies !

Vient désormais le moment d’évaluer votre budget quant à l’achat et l’installation d’une pompe à chaleur. En plus de tous les critères de choix évoqués ici, le budget que vous pouvez consacrer à ce nouvel équipement est évidemment à prendre au sérieux.

Par exemple, si vous avez décidé de choisir une pompe à chaleur air/eau, votre budget doit englober :

  • Le prix de la pompe à chaleur
  • Son installation
  • Les aides financières de l’Etat

Eh oui ! Afin d’accélérer les travaux de rénovation énergétiques, le gouvernement vous aide financièrement. Seule obligation : que les travaux soient réalisés par un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Par exemple, si vous souhaitez remplacer votre chaudière fioul par une pompe à chaleur air/eau ou hybride, vous pouvez obtenir jusqu'à 5000€ avec le Coup de Boost fioul et jusqu'à 5000€ avec MaPrimeRénov'* ! Atlantic vous dit tout sur les aides financières gouvernementales.

  

Pour savoir à quelles aides financières vous pouvez prétendre avec une pompe à chaleur, essayez notre simulateur !
  

    

Enfin, gardez à l’esprit que faire installer une pompe à chaleur pour remplacer une chaudière au fioul, par exemple, c’est faire le choix des économies, et c’est aussi faire un geste écologique.

  

Pour savoir quelles économies d’énergie vous pouvez réaliser avec une pompe à chaleur, essayez notre simulateur.
   

    

    

Nos outils

Et pour vous aider dans votre projet :



vous avez des questions, nous avons les réponses :

*Montants donnés à titre indicatif, susceptibles de varier et limités dans le temps. Toutes les aides financières sont soumises à des conditions d'éligibilité selon votre logement, vos revenus et les produits que vous souhaitez remplacer et installer.

Pour en savoir plus sur MaPrimeRénov', cliquez ici.

Pour en savoir plus sur le Coup de Boost fioul, cliquez ici.