Chargement...

3 questions pour remplacer votre chaudière au fioul par une pompe à chaleur

Votre ancienne chaudière fioul, trop gourmande en énergie, aurait bien besoin de repos… Pourquoi ne pas la remplacer par une solution de chauffage écologique et économique comme une pompe à chaleur ? Elle s’adapte parfaitement aux systèmes existants. Le tout est de choisir le modèle et la configuration adaptés à vos besoins. On vous guide !

3 questions pour remplacer votre chaudière au fioul par une pompe à chaleur

Aérothermie ou géothermie : quel type de pompe à chaleur choisir ?

Dans le cadre d’un remplacement de chaudière, il est conseillé d’installer une pompe à chaleur : à aérothermie ou à géothermie, on vous explique la différence. En aérothermie, la pompe récupère les calories naturellement présentes dans l’air extérieur pour chauffer votre logement. En géothermie, la pompe récupère les calories présentes dans la terre. Cette dernière nécessite un grand terrain et des travaux importants assez coûteux. La pompe à chaleur aérothermique est plus facile à mettre en œuvre et s’impose ainsi comme la plus répandue (elle représente 96 % du marché), notamment en rénovation !

En matière de pompe à chaleur aérothermique, la plus adaptée pour remplacer votre chaudière au fioul est la pompe à chaleur air/eau : elle utilise l’air extérieur pour chauffer un circuit d’eau chaude, celui du chauffage central, par exemple, pour alimenter vos radiateurs à basse température ou votre plancher chauffant. 
Une partie de l’installation déjà en place étant réutilisée, les travaux sont moins lourds ! 

Faut-il conserver ou non l’ancienne chaudière ?

La pompe à chaleur air/eau est donc idéale pour remplacer une chaudière au fioul car elle se raccorde à votre réseau de chauffage existant. Mais reste à savoir si elle pourra assurer à elle seule l’ensemble de vos besoins en chauffage, voire en eau chaude sanitaire ! Tout dépend en effet de plusieurs critères comme l’isolation de votre logement, le climat environnant ou votre consommation. Plusieurs options d’installation s’offrent ainsi à vous :

  • Le remplacement complet de votre chaudière au fioul : si vous vivez sous un climat doux, que votre logement est bien isolé et que vous chauffez peu, une pompe à chaleur seule pourra faire l’affaire. À condition toutefois de bien dimensionner sa puissance avec un professionnel afin de conserver un confort thermique optimal !
  • L’utilisation d’une pompe à chaleur en relève de votre chaudière : si cette dernière est en bon état, vous pouvez la coupler à une pompe à chaleur qui fonctionnera en complément. Cette option est intéressante pour les foyers dont les besoins élevés en chauffage ne peuvent être comblés par une pompe à chaleur seule (par exemple, dans une habitation mal isolée, avec un climat rigoureux…).
  • L’installation d’un système hybride : dans le cas où votre chaudière est hors-service et que vos besoins en chauffage sont élevés, vous pouvez choisir une solution 2-en-1 couplant une pompe à chaleur et une nouvelle chaudière en appoint.

À noter - Lorsque les températures deviennent négatives, pas d’inquiétude ! Certains modèles fonctionnent jusqu’à - 25°C ! 

Et en option…

- Si vous souhaitez que votre pompe à chaleur gère aussi la production d’eau chaude sanitaire, elle peut le faire ! Choisissez alors un modèle « duo » ou raccordez-la à un ballon préparateur d’eau chaude sanitaire ».
- Si les températures grimpent beaucoup en été dans votre région, optez pour un modèle réversible qui pourra rafraîchir votre logement de quelques degrés, si vous disposez des émetteurs nécessaires ». 

 

Combien ça coûte ?

Le prix d’une pompe à chaleur varie en fonction de nombreux éléments : sa puissance, la superficie de votre logement, le nombre de pièces, l’isolation, la configuration de l’installation… Pour un modèle air/eau à installer dans une maison individuelle, le prix public conseillé se situe entre 6 000 et 9 000 € (hors pose et matériel de pose). 

Bon à savoir !

Si vous remplacez votre chaudière au fioul par une pompe à chaleur, pensez à faire appel à un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement), formé et qualifié pour les travaux d’efficacité énergétique. Et n’oubliez pas, vous pouvez bénéficier de certaines aides pour l’achat et la pose de l’équipement. Aides de l’Anah, Crédit d’impôt, TVA réduite, éco-prêt à taux zéro, CEE…

Découvrez toutes les solutions de financement dans notre guide dédié !

 

Vous souhaitez franchir le pas ? Calculez les économies que vous ferez en installant une pompe à chaleur !