Chargement...

Climatiser son logement, respecter l’environnement et faire des économies d’énergie : c’est possible !

« La climatisation, ça coûte cher ! », « Le système fait trop de bruit », « Les climatiseurs consomment trop d’électricité »… Les préjugés sur la climatisation ont la vie dure. Si certains pouvaient être vrais avec les appareils de première génération, les équipements d’aujourd’hui n’ont rien à voir avec leurs prédécesseurs. Économes en énergie, silencieux, plus écologiques et alliés de votre confort thermique, les climatiseurs nouvelle génération sauront vous séduire !

   

Climatiser son logement, respecter l’environnement et faire des économies d’énergie : c’est possible !

Des équipements de climatisation en constante évolution

Il est loin le temps des climatiseurs encombrants, inesthétiques, chers et énergivores ! Aujourd’hui, les constructeurs investissent sans cesse dans la recherche et développement afin d’améliorer les systèmes de climatisation. On pense notamment à la technologie Inverter, développée dans les années 80, qui évite le phénomène de marche/arrêt intempestif et permet ainsi de ménager le moteur en le laissant fonctionner en continu à vitesse modérée, ce qui rime avec économies d’énergie !

Les équipements se font plus discrets, plus économes et également plus respectueux de l’environnement, leur fabrication étant encadrée par des réglementation européennes.
   

Climatisation et réglementations européennes

Le règlement F-Gaz

De plus en plus répandue dans les foyers, la climatisation devient un enjeu écologique. Il était donc impératif d’encadrer la fabrication de ces équipements qui contenaient des gaz réfrigérants et des fluides frigorigènes, gaz à effet de serre à l’impact environnemental négatif. Après plusieurs réglementations qui limitaient l’utilisation de ces substances, depuis le 1er janvier 2020, le règlement F-Gaz vise à limiter fortement, voir à interdire complètement l’usage de certains fluides frigorigènes et pousse donc les constructeurs à développer des équipements plus écologiques et respectueux de l’environnement.

La Directive européenne Energy Related Products (Erp)

Dans la lignée de cette démarche éco-responsable, la directive européenne ErP encadre les équipements de chauffage, de production d’eau chaude et les climatiseurs dans le but d’améliorer leur consommation énergétique et de diminuer les nuisances sonores. Elle impose la réduction du Potentiel de Réchauffement Global (PRG) des fluides utilisés dans les systèmes de climatisation. Si ces appareils ne répondent pas aux exigences, ils ne peuvent tout simplement pas bénéficier de la norme CE et ne seront donc pas vendus sur le territoire européen. 

Qu’est-ce que le Potentiel de Réchauffement Global (PRG) ?

Tous les gaz contribuent plus ou moins à l'effet de serre. Certains influent de façon plus importante sur le réchauffement et/ou ont une durée de vie plus longue.

L’influence des gaz sur l'effet de serre se mesure à l’aide du pouvoir de réchauffement global (PRG). Plus le PRG est bas, moins le gaz a d’incidence sur l’effet de serre. 

     

Quel équipement choisir pour respecter l’environnement et faire des économies d’énergie ?

Tous les appareils proposés à la vente en Europe doivent suivre la directive ErP et le règlement F-Gaz. Naturellement, les fabricants s’orientent désormais vers l’utilisation du gaz réfrigérant R32 au PRG très bas, trois fois inférieur au gaz R410A, historiquement employé dans les appareils ancienne génération.

Lors de l’achat d’un climatiseur, vérifiez si le fluide frigorigène est bien le gaz R32 et choisissez une marque qui propose des produits performants. Afin de les repérer facilement, fiez-vous à l’étiquette d’efficacité énergétique et préférez des appareils notés A++ et A+++. Enfin, pour être sûr de faire le bon choix, rapprochez-vous d’un professionnel qui saura vous conseiller selon vos besoins et dimensionner correctement l’appareil de climatisation selon la taille de votre logement et si vous souhaitez équiper une seule ou plusieurs pièces.

A savoir : un appareil monobloc, composé d’une seule unité, étiqueté A+++, sera plus énergivore qu’un appareil split ou multi-splits moins bien noté mais composé de deux unités, une située à l’extérieur (qui rejette l’air chaud) et une situé à l’intérieur qui souffle l’air rafraîchit.

La climatisation la plus économe : la climatisation réversible

Pour des économies d’énergie hiver comme été, j’ai nommé la climatisation réversible !

Cet appareil présente tous les avantages ! Il rafraîchit votre maison l’été (en mode climatiseur) et la chauffe l’hiver (en mode chauffage). Comment ça marche ? Sur le même principe qu’une pompe à chaleur Air/Air, il récupère les calories présentes dans l’air intérieur pour les rejeter à l’extérieur pour climatiser vos pièces l’été. En hiver, il récupère les calories présentes à l’extérieur qu’il injecte à l’intérieur de votre logement. La climatisation réversible utilise donc une énergie 100% gratuite et inépuisable : l’air !

De quoi faire d’importantes économies d’énergie !

     

Les bonnes pratiques pour climatiser votre logement et faire des économies d’énergie

Vous voilà fin prêt ! Vous savez tout ce qu’il faut pour trouver un climatiseur à faible impact environnemental. Maintenant, à vous de mettre en pratique les bons gestes pour réduire encore plus votre consommation énergétique pour faire du bien à la planète et faire des économies ! En effet, une démarche éco-responsable passe par un équipement thermique de qualité mais chacun de nous doit aussi s’investir personnellement et modifier ses habitudes pour diminuer son empreinte sur l’environnement.

Des gestes simples pour bien utiliser la climatisation

On pourrait croire qu’il suffit de faire installer son climatiseur par un professionnel et de l’allumer puis de le laisser fonctionner sans se poser de question pour que tout se passe parfaitement bien. C’est quasiment le cas ! L’idéal est néanmoins d’appliquer des gestes simples, de les intégrer progressivement à ses habitudes quotidiennes pour que la climatisation puisse développer toutes ses performances sans dépenser de l’énergie plus que de raison.

Les bonnes pratiques à appliquer pour une climatisation optimale

  • Conserver un usage raisonné et modéré de la climatisation. Inutile de vouloir atteindre un rafraichissement extrême. Cela nuira au bon fonctionnement de votre appareil, votre consommation énergétique va monter en flèche et une température trop basse est mauvaise pour votre santé !
  • Respecter le fonctionnement de votre équipement. Un appareil de climatisation n’est pas un appareil électrique comme les autres que l’on éteint et rallume sans cesse. Pour un fonctionnement optimal, il convient de respecter les consignes d’utilisation. Une fois la température réglée, laissez le climatiseur fonctionner sans interférer.
  • Respecter un écart de température maximal de 8°C entre l’intérieur et l’extérieur. Vous atteindrez ainsi un confort thermique optimal, sans inconfort. 
  • Pensez à fermer portes et fenêtres lorsque la climatisation est en marche. Si vous laissez les fenêtres ouvertes, le climatiseur devra fonctionner davantage et consommera plus d’énergie. Mauvais calcul si vous souhaitez faire des économies !

VRAI ou FAUX ?

L’utilisation de la climatisation augmente la température des villes. 

FAUX ! Lorsqu’il il fait 35°C à l’extérieur, l’unité extérieure rejette de l’air à 40°C maximum. Le différentiel de 5°C n’est pas suffisant pour réchauffer l’atmosphère d’une ville de 2°C. Concrètement, si vous versez un verre d’eau à 60°C dans une baignoire à 37°C, la température globale ne va pas augmenter ! Dans ces conditions, l’impact de la climatisation est donc négligeable. Vous pouvez rester au frais en toute sérénité !

    

Climatiser votre logement en respectant l’environnement tout en faisant des économies d’énergie est à votre portée ! Pour cela, il suffit de choisir le bon équipement, de le faire fonctionner selon les règles de l’art et de ne pas abuser de la climatisation. Vous pourrez ainsi améliorer votre confort thermique tout en ayant un impact environnemental positif !

Pour tout savoir sur la climatisation, découvrez le guide Atlantic !