Chargement...

Comment réduire le bruit d’une unité intérieure de climatisation ?

Si elle contribue à une atmosphère agréable au sein de votre logement, la climatisation est souvent considérée comme un équipement à l’origine de nuisances sonores pendant son fonctionnement. Quel est le niveau de bruit produit par un système de climatisation ? Les modèles les plus récents permettent-ils de constater des améliorations sur ce point précis ? Comment faire pour réduire le bruit d’une unité intérieure de climatisation ? Nous vous apportons ici des réponses sur ces différents sujets.

Pourquoi ma clim fait du bruit ? Tout dépend de votre modèle de climatiseur !

Les causes du bruit provoqué par une climatisation sont avant tout liées à la nature du système de climatisation dont vous disposez au sein de votre appartement ou de votre maison individuelle. Chaque modèle possède en effet ses propres spécificités, avec des conséquences directes sur le niveau des nuisances sonores que vous pouvez constater à l’utilisation de vos équipements. Dans tous les cas, la principale source de bruit découle du moteur, dont le fonctionnement permet de rafraîchir votre intérieur (ou de le réchauffer dans le cas d’une climatisation réversible utilisée comme un système de chauffage). Ce qui va différencier le volume sonore produit par tel ou tel système de climatisation, c’est l’existence ou non d’une unité extérieure. En effet, lorsqu’une partie des installations nécessaires à votre installation se trouvent en dehors de votre espace à vivre, le bénéfice est immédiatement perceptible pour le calme et la quiétude de votre intérieur !
  

Comment réduire le bruit d’une unité intérieure de climatisation - Guide

  

Quelles différences entre un climatiseur monobloc et un système de climatisation split ?

Comme son nom l’indique, un climatiseur monobloc est constitué d’une seule console qui rassemble l’ensemble des composants requis pour son bon fonctionnement. Dans le cas d’une climatisation split, on distingue deux principaux cas de figure : une solution monosplit et une solution multi-split. Ces deux configurations reposent sur le même fonctionnement, à savoir :

 - Une unité intérieure embarquant les grilles et matériels nécessaires permet la circulation de l’air frais au sein de votre logement ;
 - Une unité extérieure dans laquelle se trouvent le compresseur, le ventilateur et le condenseur ;
 - Un circuit relie les deux unités et permet la circulation du fluide frigorigène indispensable pour transformer l’air chaud en air froid.

  

Climatiseur monobloc, climatisation monosplit ou multi-split : quelle solution est la plus bruyante ?

Vous l’aurez compris : compte tenu de ses spécificités, le climatiseur monobloc est malheureusement à la fois la solution la plus abordable financièrement et le système le plus propice à entraîner des nuisances sonores dans vos pièces à vivre. Le fonctionnement du moteur et le brassage de l’air sont en effet les principales sources de bruits liés à l’utilisation de la climatisation. Or, comme tous les composants sont réunis dans une seule et même console, les décibels créés sont au plus près des espaces à vivre que vous cherchez à rafraîchir. A l’inverse, l’existence d’une unité extérieure pour les modèles monosplit et multi-split impliquent que la plupart des équipements bruyants se situent dehors. Pour vous, c’est donc un double confort avec un air frais quand vous le voulez sans devoir composer avec le bruit de votre installation !
  

Bruit de climatisation : quels sont les niveaux sonores moyens des différents systèmes ?

Si les principaux industriels proposent des solutions avec des niveaux de décibels de plus en plus bas, l’existence d’une climatisation totalement silencieuse n’est pas à l’ordre du jour, en raison des éléments qui provoquent forcément des nuisances sonores à l’usage. Comme nous l’avons expliqué précédemment, les systèmes de climatisation monobloc sont actuellement les types de modèles les plus bruyants sur le marché, avec un niveau moyen de décibels entre 50 et 55 décibels. A titre de comparaison, ce seuil correspond approximativement au bruit émanant d’un lave-linge pendant un cycle classique de lavage (hors essorage).

Concernant l’unité intérieure des systèmes de climatisation monosplit ou multi-split, le volume constaté est sensiblement inférieur et se situe aux alentours de 18 à 25 décibels pour une majorité des équipements actuellement accessibles sur le marché. En termes de nuisances sonores, ces appareils restent ainsi à des paliers plus bas que ceux des lave-vaisselles les plus performants actuellement commercialisés (entre 45 et 50 décibels).
  

Bon à savoir

Les derniers modèles de climatisation sont généralement équipés d’un mode « silence » ou d’un mode « nuit ». Comme leur nom l’indique, ces fonctionnalités spécifiques ont vocation à atténuer grandement le bruit de vos systèmes de climatisation. En cas d’utilisation nocturne en période de canicule ou à des moments où vous avez particulièrement besoin de calme, par exemple lors d’une journée chaude passée en télétravail. Avec ces modes additionnels, le niveau sonore de vos systèmes de climatisation est inaudible à petite vitesse : à partir de 18 décibels.

  

Il y a un bruit anormal dans l’unité intérieure de ma climatisation, comment l’expliquer ?

Si l’utilisation des systèmes de climatisation entraîne automatiquement un certain volume sonore au sein de votre intérieur, certains bruits émanant de votre unité intérieure de climatisation ne sont pas liés à un fonctionnement normal et doivent donc attirer votre attention. En effet, il peut arriver que votre installation soit confrontée à des anomalies ou aux conséquences directes d’un usage récurrent ou de l’ancienneté de certains composants essentiels à votre appareil. Parmi les nuisances sonores les plus fréquentes, on retrouve notamment des bruits de vibration qui sont généralement synonymes d’un problème au niveau d’une ou plusieurs fixations sur votre modèle de climatiseur. 

Ces bruits seront alors plus ou moins présents selon le type d’utilisation que vous ferez de votre climatisation (puissance du soufflage de l’air principalement). La meilleure manière d’identifier les pièces et composants qui émettent des vibrations nécessite de mettre votre climatisation en marche. Lorsque celle-ci est en fonctionnement, commencez par maintenir fixement la grille de ventilation de l’appareil avec vos mains. Si les vibrations s’estompent, cela confirmera qu’elles viennent de cette partie de votre installation. Pour vous assurer que d’autres pièces ne sont pas responsables des nuisances sonores, vous pouvez faire un contrôle complet en procédant de la même façon.
  

Bon à savoir

Des socles anti-vibrations existent pour vous permettre de réduire les risques de nuisances sonores provoqués par vos climatiseurs monobloc. N’hésitez pas à vous renseigner si vous souhaitez éviter d’être confronté à ce type de bruits désagréables à chaque fois que vous mettez votre appareil en marche.

  

Un entretien insuffisant de votre climatisation peut être à l’origine de nuisances sonores 

Comme pour de nombreux appareils, le bruit en fonctionnement d’un système de climatisation est plus marqué s’il n’est pas entretenu correctement et à une fréquence satisfaisante. Dans le cas de l’unité intérieure de votre climatisation, les filtres constituent la principale pièce confrontée à ce problème puisqu’ils ont pour vocation de préserver votre air intérieur d’une multitude d’indésirables : poussières, saletés et autres allergènes, polluants, etc. 

Si les filtres de votre installation sont encrassés ou encombrés par l’un de ces éléments, vous risquez en effet de subir des nuisances sonores bien plus importantes que le niveau de décibels habituel de votre appareil. Ne perdez surtout pas de temps avant de faire le nécessaire pour y remédier : au-delà de l’inconfort acoustique, vous pourriez mettre à mal le bon fonctionnement de votre climatisation, voire de vous retrouver avec un appareil en panne en cas d’utilisation répétée dans ces conditions…
   

Filtres de votre climatisation : comment procéder à son nettoyage ?

Facilement accessibles, les filtres de votre climatisation nécessitent un entretien régulier, à des intervalles plus ou moins rapprochées en fonction de l’utilisation que vous faites de votre installation. Pour savoir à quelle fréquence vous devrez procéder au nettoyage des filtres, référez-vous à la notice de votre équipement ou au voyant lumineux dédié si votre installation en dispose. 

Le plus souvent, vous pouvez accéder aux filtres en ouvrant le panneau de façade de l’unité intérieure, ce qui vous laissera le champ libre pour les retirer soigneusement, afin de procéder à leur nettoyage. Pour l’entretien des filtres, il n’est ni nécessaire ni recommandé d’avoir recours à des produits chimiques achetés dans le commerce. S’ils sont peu encrassés, optez simplement pour une éponge, de l’eau tiède et du savon et nettoyez ces composants en douceur, jusqu’à les débarrasser de toute impureté.  En cas de saletés plus abondantes, le recours à un aspirateur au préalable pourra vous aider à retirer le plus gros, avant de passer à l’étape eau tiède/savon. Laissez sécher ou essuyez les filtres et remontez-les simplement au sein de votre appareil. Bien évidemment, votre installation devra être mise hors tension au moment de retirer puis de réinstaller les filtres !
  

Bon à savoir

L’entretien de vos filtres sera l’occasion de vérifier que ces derniers ne sont pas usés ou endommagés, auquel cas vous serez dans l’obligation de les remplacer rapidement pour que votre climatisation retrouve toutes ses performances… avec le moins de bruit possible ! Si vous souhaitez profiter d’un entretien plus poussé de votre climatisation, dans le cadre d’une maintenance assidue ou parce que vous avez identifié des bruits inhabituels pendant son utilisation, vous pouvez faire appel à un professionnel agréé qui pourra vérifier tous les points de contrôle nécessaires et vous apporter les solutions adéquates sur la base de son expertise.