Chargement...

Climatiser sa maison ou un appartement : des solutions adaptées en neuf comme en rénovation

En matière de climatisation, l’offre est vaste et il est parfois difficile de s’y retrouver. D’autant que plusieurs options sont possibles selon le type de logement et sa configuration. Si tous les équipements sont a priori capables de remplir leur contrat de fraîcheur et de chauffage, le véritable enjeu consiste à allier confort et économies d’énergie. Sans oublier la dimension esthétique. Connaître le fonctionnement et le prérequis d’installation de chaque solution est donc indispensable pour équiper au mieux votre habitation : de la pièce unique, type studio, à la maison.

Climatiser sa maison ou un appartement : des solutions adaptées en neuf comme en rénovation

 

Climatiser une seule pièce ou un studio ? Optez pour la solution monosplit !

Équiper correctement un studio ou une pièce en particulier de votre logement nécessite réflexion. Si votre objectif est d’installer une climatisation sans perdre d’espace avec la garantie d’un meilleur confort thermique, la climatisation monosplit se révèle être l’option recommandée par excellence.

Climatiseur fixe monosplit : quel fonctionnement ?

Concrètement, un climatiseur monosplit est composé d’une unité extérieure et d’une unité intérieure. 

La première évacue la chaleur de l’air en dehors de votre logement, quand la seconde sert à diffuser l’air frais dans la pièce. Et inversement quand le système est utilisé en hiver.

Les deux unités sont raccordées par une canalisation, appelée aussi liaison frigorifique, qui fait circuler le fluide frigorigène. Comme dans un réfrigérateur, c’est au contact de ce fluide que l’air chaud aspiré dans la pièce se refroidit avant d’être rediffusé dans votre pièce.

Le fluide « réchauffé » poursuit son chemin jusqu’au condenseur de l’unité extérieure qui extrait les calories et les évacue en dehors de votre logement. Le fluide « refroidi » retourne alors en circuit fermé vers l’unité intérieure. Ces différents cycles se répètent en boucle jusqu’à l’obtention de la température désirée.

À l’inverse, en hiver, l’appareil prélève les calories de l’air extérieur pour réchauffer l’intérieur. Une solution d’autant plus intéressante en termes de performance énergétique pour les habitations correctement isolées (fenêtres, toit, murs et combles) et situées en zone climatique tempérée.

L’intérêt d’une climatisation monosplit réversible

Les avantages de la climatisation monoplit sont nombreux : comme il s’agit d’un système réversible qui refroidit votre pièce en été et la réchauffe en hiver, elle est utilisable toute l’année pour réguler la température de votre intérieur. Elle est aussi économique et facile d’utilisation.

En plus de cela, la climatisation monosplit permet de déshumidifier votre air intérieur. Certains modèles, plus hauts de gamme, peuvent même purifier l’air grâce à un système intégré de filtration qui élimine polluants, allergènes, bactéries et désactive les virus. Des avantages très appréciables qui évitent l’installation de plusieurs équipements encombrants dans une même pièce. En effet, les climatiseurs monosplit se font aujourd’hui aussi polyvalents que compacts et discrets.

Monosplit mural ou monosplit console ?

La solution monosplit est intéressante pour équiper un studio ou lorsque l’on ne souhaite équiper qu’une pièce du logement (salon, chambre à coucher, bureau…) selon les besoins de confort recherchés. Pour ce type d’installation, vous aurez le choix entre un climatiseur mural qui se place en hauteur, à environ deux mètres du sol, et une version console qui, soit se fixe sur le mur à la façon d’un radiateur, soit s’encastre ou se pose au sol. Tout dépend alors de la configuration de la pièce, de l’encombrement des meubles qui s’y trouvent et du résultat esthétique souhaité.
  

QUID DU CLIMATISEUR MONOSPLIT MOBILE ?

Bien que pratiques et plus économiques à l’achat, les climatiseurs mobiles ne sont pas recommandés, car ils présentent deux inconvénients de taille : ils sont non seulement plus gourmands en énergie, mais aussi moins performants.

   

Unité extérieure de climatisation : comment bien l’installer ?

L’unité extérieure d’un climatiseur ne se place pas n’importe où. Il convient d’éviter les endroits trop ensoleillés ou exposés au vent, les zones situées près des fenêtres ou à proximité des voisins. Ils doivent également être faciles d’accès pour faciliter l’entretien futur de votre équipement.

En appartement, maison mitoyenne ou en copropriété, il est parfois compliqué d’installer un système de climatisation de ce type. Avant toute installation, il conviendra de demander l’autorisation à la copropriété lors de la prochaine assemblée générale.

Astuce : pensez à demander conseil à un professionnel car il existe des supports spéciaux qui limitent le bruit et les vibrations de l’unité extérieure. Un argument de poids qui peut aider à convaincre votre voisinage d’accepter votre installation.
  

BON À SAVOIR

La volume sonore d’une unité extérieure de climatiseur est comprise entre 45 et 65 décibels, ce qui correspond à celui d’une vive conversation entre deux personnes. L’unité intérieure, quant à elle, est bien plus silencieuse et inaudible, autour de 20 décibels.

  

La climatisation multi-splits : la solution pour climatiser plusieurs pièces 

Si vous souhaitez plutôt optimiser le confort thermique dans tout votre logement, il est préférable d’opter pour une climatisation multi-splits. Comme le système monosplit, celle-ci est réversible de façon à réguler la température de votre intérieur toute l’année !

Le principe d’un système de climatisation multi-splits

Comme son nom l’indique, la climatisation multi-splits est constituée d’une unité extérieure et de plusieurs unités intérieures à placer dans les différentes pièces où l’on souhaite réguler la température. Selon les modèles, il est possible de traiter jusqu’à 6 pièces de l’habitation.

Là aussi, il s’agit d’un système réversible qui capte l’énergie dans l’air et la restitue par l’air. Cette solution permet de rafraîchir la maison l’été (en prélevant les calories de l’intérieur de la pièce et en les rejetant à l’extérieur). À l’inverse en hiver, elle réchauffe la maison (en prélevant les calories de l’air extérieur pour les injecter à l’intérieur). La climatisation multi-splits assure donc le confort thermique de votre logement en toutes saisons.
  

Climatiser sa maison ou un appartement : des solutions adaptées en neuf comme en rénovation

   

Raccordement d’une climatisation multi-splits : l’importance de bien choisir les unités intérieures

Pour s’harmoniser avec votre décoration et s’intégrer parfaitement dans votre intérieur, il existe de nombreuses gammes de climatisation multi-splits qui offrent toutes la possibilité de panacher les unités intérieures. L’option murale évite d’occuper de la place au sol, la version console s’intègre dans votre pièce tel un radiateur. Vous pouvez ainsi opter, par exemple, pour une console dans la chambre, une unité murale dans le séjour. Toutes les configurations sont possibles.
  

BON À SAVOIR

Les systèmes « split » sont flexibles ! Selon les modèles et si l’unité extérieure dispose d’une puissance suffisante, il est possible d’ajouter ultérieurement des unités intérieures.

  

Où placer l’unité intérieure de sa climatisation ?

L’objectif premier consistant à améliorer le confort thermique, c’est bien dans les pièces de vie qu’il convient généralement d’installer la climatisation (salon, chambres, bureau…). Si vous êtes limité dans le nombre d’unités intérieures, il est nécessaire d’identifier celles que vous estimez prioritaires car fortement exposées à la chaleur notamment lors d’épisodes caniculaires. L’orientation et l’étage sont souvent des facteurs déterminants.

Comme pour le chauffage, il faut veiller à ce que les unités intérieures soient placées dans un endroit dégagé pour leur permettre de diffuser de l’air chaud ou froid dans toute la pièce. 

Bien climatiser son logement, une question de performances

En mode chauffage ou en mode climatisation, les solutions multi-splits garantissent de bons niveaux de performances. Dans tous les cas, il convient de choisir le modèle le plus adapté à votre logement (date de construction et isolation), au volume d’air à refroidir (ou à réchauffer en hiver) et à l’exposition des pièces visées. Un système sous-dimensionné consommera beaucoup d’énergie pour assurer sa mission. Un appareil surdimensionné sera plus cher à l’achat, sans que cela soit nécessaire.

Selon la date de construction de votre logement et les éventuels labels associés (BBC, RT2012, +/ 10 ans), les besoins de puissance froid sont compris entre 25 et 50 W/m3.. Mais le plus simple est de se référer dans un premier temps à l’étiquette énergétique de l’appareil qui vous indique sa classe énergétique (de A+++ à D). Le SEER évalue la performance en mode rafraîchissement, quand le SCOP évalue celle en mode chauffage.
  

À SAVOIR

Plus le SCOP et le SEER sont élevés, plus l’appareil est respectueux de l'environnement et économique à l’usage.

  

Contrôler votre climatisation multi-splits

La climatisation multi-splits est équipée d’une télécommande par pièce, de série sur tous les modèles, pour un ajustement de la température au degré près. En outre, certains modèles proposent une programmation hebdomadaire et un système de détection de présence qui permet à l’appareil de s’arrêter ou de se mettre en marche lorsqu’il détecte une personne à l’intérieur de la pièce (de série ou en option, selon les gammes). Il est alors possible d’ajuster le fonctionnement de votre climatiseur réversible depuis votre smartphone afin d’optimiser votre consommation au plus près de vos besoins.
  

Climatisation gainable en maison ou appartement : la solution en toute discrétion

La climatisation gainable, c’est la Rolls de la climatisation. Discrète et silencieuse, cette solution réversible allie esthétique et efficacité énergétique. 

Qu’est-ce qu’une climatisation gainable ?

Le principe de rafraîchissement de l’air de la climatisation gainable est le même que celui de la climatisation split décrit plus haut. Elle est donc composée d’une unité extérieure. Comme la multi-splits, la climatisation gainable permet de rafraîchir plusieurs pièces mais ne possède qu’une seule unité intérieure, qui diffuse ensuite l’air froid ou chaud par des gaines dissimulées dans de faux plafond, des combles perdus ou dans les murs. À l’arrivée dans chaque pièce, seul le diffuseur d’air permet de déceler la présence d’un système de climatisation. Réversible, la climatisation gainable fonctionne aussi bien en été qu’en hiver comme chauffage et ce, avec une très grande efficacité énergétique.

L’installation d’une climatisation gainable

La climatisation gainable ne possède donc qu’un seul bloc intérieur et dispose de plusieurs sorties (diffuseurs d’air) pour distribuer l’air chaud ou froid dans chaque pièce. L’air circule dans des gaines verticales ou horizontales, pour s’adapter à toutes les configurations. Chaque gaine est reliée aux bouches de soufflage de l’unité intérieure.

Les travaux pour installer un système de ce type sont plus importants que pour un système de climatisation classique. C’est naturellement plus facile à installer dans du neuf car on peut prévoir l’intégration du système dès la construction. Mais cette solution est aussi envisageable dans de l’ancien ou en rénovation, notamment si vous avez des combles perdus ou une belle hauteur sous-plafond.

Quels sont les avantages d’une climatisation gainable ?

Avec un COP élevé, à savoir un coefficient de performance qui exprime le rapport entre l’énergie thermique restituée et l’énergie électrique consommée, la climatisation gainable affiche une très grande efficacité énergétique.

Côté bruit, le système gainable fait clairement la différence car il est inaudible. D’une part, le bruit de ventilation de l’unité intérieure est étouffé derrière le faux-plafond et, d’autre part, le bon dimensionnement des gaines et des diffuseurs d’air limite le bruit de soufflerie. C’est donc le modèle le plus discret du marché, aussi bien d’un point de vue esthétique qu’acoustique !
  

BON À SAVOIR

En fonction du logement, quelle solution adopter ? Jusqu’à 90 m2 environ, un système multi-splits peut parfaitement convenir. Au-delà, surtout au cours de travaux d’envergure (construction neuve ou rénovation), l’installation d’une climatisation gainable est recommandée. 

Pour en savoir plus, consultez notre guide dédié !