Chargement...

Pourquoi choisir un sèche-serviettes pour ma salle de bains ?

Saviez-vous que la salle de bains est la pièce la plus rénovée par les Français* ? Et ce n’est pas un hasard : s’il y a UN endroit où il faut se sentir bien chez soi, c’est précisément dans sa salle de bains ! Cette sensation de confort passe en particulier par le choix du bon système de chauffage. Autrement dit, celui qui vous fera vous sentir comme dans une bulle de bien-être, qui sera capable de chauffer plus rapidement mais aussi moins longtemps sans trop dépenser, ni sacrifier la déco de votre pièce. Et si la solution était d’installer un radiateur sèche-serviettes ? C’est l’heure de faire les présentations !

* Source : baromètre 2016 Lapeyre & Kheolia, « Les travaux d’aménagement chez les Français »

Un radiateur sèche-serviettes, à quoi ça sert ?

De plus en plus, le sèche-serviettes trouve sa place dans nos salles de bains. Mais pourquoi le préférer à un radiateur classique ? Comment fonctionne-t-il ? Et quelles sont les différentes sortes de sèche-serviettes ? Nous vous disons tout, en long, en large et en travers !

   

   

Votre salle de bains, une pièce à part

De l’humidité et des moisissures, une sensation de froid en sortant de la douche, de l’air chaud qui arrive seulement une fois la toilette terminée… Aujourd’hui, de nombreuses salles de bains sont encore mal chauffées. Or, comme il s’agit précisément de LA pièce où l’on se retrouve dénudé et mouillé, il n’est pas question d’y avoir froid ! On a besoin de chauffer plus fort, plus vite et moins longtemps. Il faut donc un système de chauffage très réactif et capable de s’adapter aux différentes situations en un temps record (douche express le matin, arrivée impromptue d’un enfant couvert de boue, séance détente dans le bain…). D’où l’intérêt d’investir dans un appareil spécialement conçu pour les salles de bains : le sèche-serviettes.

Le sèche-serviettes, un radiateur pas comme les autres

Comme les autres radiateurs électriques nouvelle génération, le sèche-serviettes est un système de chauffage très réactif qui monte rapidement en température pour vous procurer une incroyable sensation de confort dans la salle de bains. En outre, vous pouvez jongler en un clin d’œil entre les différentes températures : du mode « éco » quand la pièce est inoccupée à une température de 24°C quand vous vous douchez ou prenez un bain. Vous pouvez aussi baisser le thermostat de quelques degrés seulement (par exemple, en le réglant sur 20°C) quand vous vous brossez les dents, vous maquillez, vous rasez ou faites votre toilette rapidement.

Cependant, la comparaison s’arrête là. Contrairement à un radiateur classique qui a pour unique fonction de chauffer et sur lequel il est déconseillé de poser quoi que ce soit (notamment pour les convecteurs et appareils rayonnants), le sèche-serviettes permet de chauffer ET de sécher vos serviettes. Il peut se parer de nombreuses couleurs et être équipé d’un ventilateur, d’enceintes musicales ou de nombreux accessoires pratiques. Toutes les conditions propices à un véritable moment cocooning sont donc réunies !

Les différents types de sèche-serviettes

Aujourd’hui, il existe de très nombreux modèles de sèche-serviettes pour répondre à chacun de vos besoins et se fondre dans vos pièces d’eau. On peut tout de même distinguer trois grands types de sèche-serviettes en fonction de leur procédé de chauffe :

  • Le sèche-serviettes électrique : il suffit de le brancher sur le circuit électrique de votre logement, il est donc simple à installer. Une résistance électrique génère de la chaleur et la diffuse dans le corps de chauffe du sèche-serviettes qui peut être composé soit d’un matériau solide (céramique, stéatite, aluminium…), soit d’un liquide (fluide caloporteur). Dans les deux cas, on dit qu’un sèche-serviettes électrique est « à inertie », c’est-à-dire qu’il accumule la chaleur et la restitue au fur et à mesure, quand vous en avez besoin.
  • Le sèche-serviettes à eau : il est relié au chauffage central de votre logement. C’est donc votre chaudière qui chauffe l’eau qu’il contient. Un tuyau permet de faire entrer l’eau chaude dans l’appareil, et un autre la fait ressortir.
  • Le sèche-serviettes mixte : ils combinent les deux systèmes à la demande (eau et électricité). Quand votre chaudière fonctionne, c’est elle qui permet de chauffer l’eau du sèche-serviettes. Et quand le chauffage central est off (par exemple en mi-saison, quand il ne fait pas encore assez chaud pour se passer de quelques degrés en plus dans la salle de bains), c’est la résistance électrique qui prend le relais.

Tout est question, à présent, de savoir comment faire le bon choix parmi ces trois types de sèche-serviettes… C’est simple ! Cela va beaucoup dépendre de votre installation existante et de vos besoins :

Si votre habitation ne dispose pas du chauffage central et/ou d’une chaudière  Le sèche-serviettes électrique

Si votre habitation ne dispose pas du chauffage central et/ou d’une chaudière

Le sèche-serviettes électrique

Si vous avez une chaudière

> Si vous n'avez pas besoin de chauffer votre salle de bains hors période hivernale : le sèche-serviettes à eau

> Si vous voulez garder la main et pouvoir chauffer votre salle de bains à tout moment, même si le chauffage central ou la chaudière sont éteints (notamment en avril-mai et septembre-octobre) : le sèche-serviettes mixte

> Si vous ne voulez pas vous lancer dans des travaux de plomberie : le sèche-serviettes électrique

10 idées reçues sur le radiateur sèche-serviettes

Depuis plusieurs années, les technologies ont fait un véritable bond en avant : le sèche-serviettes n’est plus un simple tube peu esthétique qui réchauffe vaguement les serviettes et consomme un maximum. Les fabricants proposent désormais des appareils design, compacts, ultra-performants et modernes. Malgré cela, quelques idées reçues perdurent…

  

1. Un sèche-serviettes ne chauffe pas aussi bien qu’un radiateur classique : FAUX !

Le sèche-serviettes n’est plus simplement un ensemble de tubes qui permet de poser les serviettes et qui chauffe très aléatoirement. Les modèles actuels sont AUSSI efficaces que les radiateurs classiques pour chauffer votre salle de bains. Comme n’importe quel radiateur, ils émettent une chaleur douce et homogène qui n’agresse pas le corps humain et qui vous enveloppe délicatement. De plus, ils sont tout autant capables que les radiateurs classiques de vous fournir la bonne température au bon moment. Et ce, même s’ils sont recouverts de serviettes (ce que des radiateurs ordinaires ne peuvent pas faire). Le sèche-serviettes n’est donc pas un gadget sans réelle utilité à ajouter à votre salle de bains ! C’est un véritable partenaire pour garantir votre confort.

2. Un sèche-serviettes, ça met du temps à chauffer la pièce : FAUX !

De nombreux sèche-serviettes sont dotés d’une grande réactivité grâce à un ventilo qui permet de gagner 3 à 4°C en seulement quelques minutes. En outre, certains modèles sont équipés d’un boîtier de programmation : vous pouvez donc lui indiquer à l’avance la température à atteindre à tel ou tel moment. Plus besoin de patienter pour vous prélasser sous la douche sans grelotter !

3. Un sèche-serviettes ne peut pas chauffer et sécher les serviettes en même temps : FAUX !

C’est précisément le grand intérêt du sèche-serviettes : non seulement il chauffe votre pièce, mais il chauffe ET sèche vos serviettes. Alors qu’il est déconseillé de poser du linge sur les radiateurs classiques pour éviter les risques d’incendie, les sèche-serviettes sont spécialement conçus pour sécher rapidement vos serviettes. Résultat, vous pouvez dire adieu à l’humidité et aux mauvaises odeurs ! Vos serviettes sont sèches, douillettes et prêtes à vous offrir un incomparable instant de détente au sortir du bain ou de la douche. Un pur régal.

IL ÉTAIT UNE FOIS LA HAUTE-TECHNOLOGIE DU BIEN-ÊTRE

Pour vous offrir un maximum de confort dans la salle de bains, Atlantic a breveté la technologie « Triple Confort Système ». Le principe ? Votre sèche-serviettes :

  • Chauffe la pièce
  • Chauffe les serviettes
  • Sèche les serviettes et les peignoirs

La technologie empêche que la chauffe ne se coupe, même si l’appareil est entièrement recouvert. Pour éviter tout risque de surchauffe ou d’incendie, un système de détection de la température permet de la stabiliser et de ne pas dépasser un certain stade. Vous n’avez qu’à vous préoccuper de votre bien-être.

4. Un radiateur sèche-serviettes, c’est encombrant : FAUX !

Pour s’adapter à toutes les configurations de salles de bains, il existe des modèles de différentes dimensions. On trouve notamment des sèche-serviettes compacts qui mesurent à peine plus de 30 cm de large. Un bon moyen pour gagner de place dans les salles de bains étroites !

5. Un radiateur sèche-serviettes, ce n’est pas pratique : FAUX !

En servant de porte-serviettes, il vous évite de laisser traîner vos serviettes en boule au sol. Fini le bazar dans votre salle de bains !
D’autre part, vous ne passez pas des heures à essayer d’y glisser votre serviette. Certains modèles, comme le sèche-serviettes Nefertiti, sont par exemple dotés d’un mât pivotant pour placer votre serviette en deux temps, trois mouvements. Tout est pensé pour être le plus ergonomique et pratique possible.

6. Un sèche-serviettes, ça gâche la décoration de ma salle de bains : FAUX !

Un vrai effort a été fait sur l’esthétisme des sèche-serviettes. En fonction de vos goûts et du style de votre pièce, vous avez le choix entre de multiples modèles design, des lames plates ou arrondies, de très nombreuses couleurs (du blanc au vert pomme !) ou encore de multiples accessoires (patères, accroches pour faire sécher du linge…). En somme, rien de plus facile que d’intégrer un sèche-serviettes à votre salle de bains !

7. Un sèche-serviettes, c’est old school : FAUX !

Le sèche-serviettes n’a rien de ringard. Au contraire, il peut être à la pointe de la technologie. Certains modèles, comme le sèche-serviettes Sensium, sont connectés et intelligents. Autrement dit, vous pouvez les piloter depuis votre smartphone et ils sont capables de mémoriser votre rythme de vie pour se programmer tout seuls (en fonction de vos présences et de vos absences, des imprévus…). Ainsi, vous profitez toujours de la température idéale quand vous arrivez dans votre salle de bains.

DU TAC AU TAC : UN SÈCHE-SERVIETTES CONNECTÉ ET INTELLIGENT, C’EST…

Quoi ? Un émetteur de chaleur qui se programme à distance et qui s’adapte automatiquement à vos habitudes de vie.

Pour qui ? Toutes les personnes qui veulent éviter les casse-têtes pour régler leur appareil, qui veulent gagner du temps, tout en profitant d’un confort au top.

Pour quoi ? Toutes les salles de bains, quelle que soit leur configuration.

 

8. Un sèche-serviettes, ce n’est pas glamour : FAUX !

Certains sèche-serviettes vous proposent une expérience sensorielle unique ! Il existe notamment des appareils équipés d’enceintes pour écouter de la musique en vous douchant ou encore capables de vous proposer une ambiance lumineuse chaleureuse. Ça fait rêver, non ?

9. Un sèche-serviettes, c’est beaucoup trop énergivore : FAUX !

Au contraire, certains modèles peuvent même vous aider à réaliser des économies d’énergie. Par exemple, avec un modèle connecté à pilotage intelligent vous pouvez atteindre jusqu’à 45 % d’économies. Pas mal pour la planète… et pour votre porte-monnaie !

10. Un sèche-serviettes, c’est compliqué à utiliser : FAUX !

Les modèles actuels sont de plus en plus intuitifs. Souvent équipés d’un boîtier de commande digital ergonomique, ils se contrôlent très facilement : en quelques clics, vous programmez votre appareil, vous activez la fonction « boost » ou « séchage des serviettes » et vous avez la possibilité de suivre votre consommation d’énergie. Pour les sèche-serviettes connectés, ce pilotage peut même se faire à distance, directement depuis votre smartphone. Un vrai jeu d’enfant.

EN BREF : LES 5 BONNES RAISONS D’INSTALLER UN SÈCHE-SERVIETTES DANS MA SALLE DE BAINS

  1. Je n’ai jamais froid au moment de prendre ma douche ou mon bain et la chaleur qu’il dégage m’enveloppe comme dans un cocon
  2. Mes serviettes sont toujours chaudes ET sèches
  3. Je ne dépense pas trop d’énergie et d’argent
  4. J’en fais un accessoire déco et pratique de ma pièce
  5. Quand il est connecté, je peux le piloter de n’importe où et quand je veux

Quel sèche-serviettes choisir selon mes besoins et mes envies ?

Il n’existe pas UN modèle de sèche-serviettes mais une très large gamme personnalisable. Et ce, dans le but de mieux répondre à chaque besoin et à chaque ambiance d’intérieur. Tour d’horizon.

   

Je rêve d’un condensé de design, de cocooning et de performance

Si vous souhaitez vivre une expérience unique dans votre salle de bains, sachez qu’il existe des sèche-serviettes haut de gamme, conjuguant esthétisme, élégance et confort absolu. Ils vous permettent d’entrer dans une nouvelle dimension du bien-être grâce à leurs enceintes premium Cabasse et leur ambiance lumineuse tamisée. Enfin et surtout, ils présentent la particularité d’être connectés et intelligents pour que vous puissiez non seulement profiter d’une température parfaitement adaptée à vos usages, mais aussi faire des économies d’énergie !

> Je me laisse tenter par le sèche-serviettes Sensium pour sublimer ma salle de bains

LE CHIFFRE À RETENIR

Jusqu’à 45 % d’économies d’énergie avec un radiateur à pilotage intelligent comme le radiateur sèche-serviettes Sensium

J’ai envie de couleur pour twister ma salle de bains

Une chose est sûre, face à la palette de nuances que proposent aujourd’hui certains modèles de sèche-serviettes, vous ne serez pas déçu. Du rouge au vert ou au prune, en passant par les classiques blanc, taupe et noir, il y a vraiment de quoi varier les plaisirs et trouver une teinte en harmonie avec votre décoration.

> Je découvre le best-seller Nefertiti et ses 9 couleurs (il est doté d’un mât pivotant pour plus de praticité)
> Je veux en savoir plus sur le sèche-serviettes ultra-pratique Adelis, aussi disponible en 9 couleurs

Je souhaite que mon sèche-serviettes ne prenne pas trop de place dans ma mini pièce

Finis les sèche-serviettes encombrants et peu pratiques, il existe des modèles compacts qui se font très discrets dans vos petites salles de bains. Et ce, sans pour autant sacrifier votre confort thermique !

> Je découvre le sèche-serviettes Kea, petit mais costaud en fonctionnalités !
> Je me renseigne sur le sèche-serviettes Nefertiti qui existe en version étroite

J’ai un budget réduit

De nos jours, les sèche-serviettes se démocratisent : il y en a pour toutes les bourses. Vous trouverez notamment des modèles d’entrées de gamme qui soignent votre budget, mais aussi votre confort !

> Je souhaite avoir des informations sur le sèche-serviettes Doris
> Je découvre le sèche-serviettes 2012, idéal pour les logements neufs
> Je préfère le sèche-serviettes soufflant Télia, compact et économique

Je veux du confort en toute simplicité

L’équation « design classique + simplicité fonctionnelle + confort immédiat » est résolue grâce à certains modèles de sèche-serviettes équipés d’un ventilo pour une montée en température rapide et d’une commande programmable nomade pour un pilotage facilité.

> Je découvre le sèche-serviettes Timelis chrome

J’ai déjà une chaudière et je veux y raccorder un sèche-serviettes

Dans ce cas, vous pouvez choisir un sèche-serviettes à eau ou un mixte pour combiner le meilleur de l’électricité et du chauffage central !

> Le sèche-serviettes Nefertiti existe en version mixte
> Les sèche-serviettes Adelis, Doris et 2012 existent en version eau chaude

  

J’aimerais que mon chauffage soit invisible

Vous avez de la chance, ce n’est pas surréaliste ! La solution idéale pour vous est d’installer, non pas un sèche-serviettes (ou alors simplement en complément), mais plutôt un plancher chauffant électrique qui se fera discret, tout en vous procurant un grand confort.

> Je découvre le plancher chauffant Soleka dédié aux salles de bains