Chargement...

Quelle puissance faut-il choisir pour son sèche-serviettes ?

La puissance de votre sèche-serviettes est une question primordiale que vous devez vous poser au moment du choix de votre appareil. Une puissance mal évaluée avec une température insuffisante peut entraîner un réel inconfort dans votre salle de bain, une pièce pourtant particulièrement adaptée à des moments bien-être et cocooning.

SÈCHE-SERVIETTES : QUELLE TEMPÉRATURE DANS LA SALLE DE BAIN ?

En matière de température, la salle de bain n'est pas une pièce comme les autres. On y attend un réel confort thermique afin de ne pas avoir froid au sortir de la douche et d’avoir des serviettes toujours chaudes et sèches, surtout durant les journées automnales et hivernales. Pour bien choisir son sèche-serviettes, il convient de s'interroger sur le confort que vous attendez au sein de cette pièce d’eau.

Pour celles et ceux qui entendent réchauffer au minimum leur pièce d’eau ou souhaitent équiper une salle de bain d’appoint, 19°C suffiront. En revanche, pour ceux qui cherchent plus de confort, les plus frileux, les jeunes enfants ou les personnes âgées - très sensibles aux températures dans la salle de bain - une température de 21 ou 22°C est plutôt conseillée.
   

Quelle puissance faut-il choisir pour son sèche-serviettes ?

  

SÈCHE-SERVIETTES : QUELLE PUISSANCE POUR UNE TEMPÉRATURE DE 19 OU 22°C ?

On estime en général la puissance nécessaire d’un sèche-serviettes à 100 watts par m² chauffé à une température de 20°C. En revanche, ce niveau de puissance ne sera pas très confortable si l’on souhaite une température de 22°C. Pour ce niveau, on retiendra donc une fourchette de 120 à 130 watts par m² chauffé, d'autant plus qu'il faut tenir compte des calories absorbées par les serviettes séchées. 

Dans le cas d'une salle de bains de 5 m², la superficie moyenne en appartement, on retiendra à titre d'exemple une puissance de 130 watts x 5, soit 650 watts, ce qui correspond à un sèche-serviettes de 750 watts. Si votre salle de bain est très spacieuse (+ de 10m²), il peut être judicieux d’installer deux sèches-serviettes afin d’assurer une température confortable. Attention cependant : pour un véritable confort thermique, l’excès de chaleur est à proscrire !

Pour vous garantir un confort optimal et adapté aux spécificités de votre salle de bain, demandez conseil à votre installateur : il sera le plus à même de définir la puissance idéale pour votre confort.
   

LA PUISSANCE DES SÈCHE-SERVIETTES

Un même modèle de sèche-serviettes se décline généralement en plusieurs niveaux de puissance. Cela permet de répondre aux besoins de toutes les salles de bain et de garantir une homogénéité esthétique lors de l'équipement de plusieurs salles d’eau dans un même logement. Les puissances proposées sont le plus souvent 500, 750 et 1 000 watts pour les modèles classiques, avec des exceptions à 300 (comme sur Doris étroit), 600 (sur Kéa) et 800W (Télia).
   

Quelle puissance faut-il choisir pour son sèche-serviettes ?

  

Certains modèles de sèche-serviettes disposent, en plus de leurs lames ou tubes chauffants, d’une soufflerie, chargée de donner à votre pièce une chauffe supplémentaire et rapide. Activable avec la fonction Boost, la soufflerie vous permet de gagner jusqu’à 3°C dans votre pièce en 15 minutes. La puissance de la soufflerie peut aller jusqu’à 1000 watts, ajoutant ainsi une puissance et un confort non négligeables. 

Sur le modèle Serenis, par exemple, vous avez le choix entre le 500W + soufflerie de 1000W, ou le 750W + 1000 W de soufflerie. Un « petit » plus extrêmement confortable !

Et pour vous aider à faire votre choix dans notre gamme de sèche-serviettes, suivez le guide Atlantic !
    

   

Nos outils

Et pour vous aider dans votre projet :