Chargement...

L’installation de votre ventilation par un expert : les 4 avantages qui font la différence

Si l'isolation du logement est capitale, son aération l'est tout autant. C’est pourquoi il est recommandé de s’adresser à un professionnel quant au choix et à l’installation de votre VMC.

L’installation de votre ventilation par un expert : les 4 avantages qui font la différence

Indispensable à la bonne qualité de l’air du logement, un système de ventilation nécessite de s’adresser à un professionnel. En effet, il ne s’agit pas de simples entrées d’air à placer de façon aléatoire dans votre logement. Un expert sera à même de vous conseiller sur le choix du modèle, mais aussi d’optimiser les conditions d’installation. Une démarche pleine de bon sens qui vous fera gagner plus d’un bonus !

1.    Un système de ventilation performant

Le professionnel peut en effet garantir une ventilation adaptée à votre budget et à votre habitation. En fonction de l’architecture, de la conception du bâtiment (hauteur des mûrs, espace dans le toit, qualité de l’isolation, espace disponible dans les combles ou non…) et du type de chauffage installé, l’expert est qualifié pour réaliser l’analyse des impacts. Ces différents critères vont définir quel est le système le plus performant pour votre habitation : VMC simple flux autoréglable, hygroréglable, double flux, extraction individuelle, etc… Quel que soit le choix final, l’expert dispose des connaissances et de la technicité requise afin de procéder à une installation sur mesure, en toute sécurité.

2.    Une mise en conformité légale

Faire intervenir un expert vous permet également de vérifier si vos installations répondent aux obligations légales en termes de ventilation et de déterminer les solutions techniques envisageables pour corriger les éventuelles défaillances. En France, la réglementation de ventilation des habitations repose sur deux principes majeurs (arrêté de mars 1982) : l’aération doit être générale et permanente et elle doit balayer la totalité du logement grâce à des entrées d’air installées dans les pièces principales et des sorties placées dans les pièces de service (cuisine, toilettes et salle de bain).

Cet arrêté et celui 1983, en vigueur pour les nouvelles constructions, fixent des exigences de débits d’air extrait minimum en pièces de service et autorisent la modulation des débits (L’obligation d’aération permanente est limitée à certaines pièces dans le cas des maisons individuelles situées dans certaines zones climatiques).

3.    Un confort assuré année après année

Afin de maintenir le bon fonctionnement de votre système de ventilation, un entretien régulier est indispensable. Le cas contraire, la VMC va progressivement être endommagée par la poussière et autres résidus. Conséquence : elle devient bruyante, consomme davantage, l’air est moins bien ventilé, des moisissures apparaissent, des pannes peuvent même se produire. Quel que soit le type de VMC (simple ou double flux), réalisez vous-même un entretien courant tous les 6 mois, en brossant les entrées d’air ou en nettoyant les bouches d’extraction.

Tous les ans, il convient de réaliser un entretien complet. L’idéal est de souscrire un contrat d’entretien avec votre installateur. Dans tous les cas l'installation doit être contrôlée et nettoyée dans sa totalité tous les 1 à 2 ans.

L'entretien fait par le professionnel comprend : nettoyage des éléments ; contrôle du maintien des gaines et du caisson bloc moteur en combles ; vérification des entrées d’air neuf, de l'état général du ou des ventilateurs, des manchettes de raccordements entre le réseau et l'unité de ventilation, des connexions électriques..., mesures de débit et de dépression. Pour une VMC double flux, le contrôle porte également sur l'encrassement de l'échangeur ou encore la bonne évacuation des condensats. (source : Ademe).

4.    Une bonne ventilation, source d’économies

En installant une VMC, vous faites le choix de réduire la consommation énergétique liée au chauffage. Un logement trop isolé devient hermétique et le renouvellement de l'air difficile. Il convient alors d’installer une VMC afin de faciliter le renouvellement de l'air. Ainsi, vous n'êtes pas obligé d'ouvrir les fenêtres pour ventiler et vous évitez toute perte de chaleur. Pour réaliser davantage d’économies, votre installateur pourra vous conseiller une VMC double flux.

En privilégiant un professionnel formé à l’installation des systèmes de ventilation, vous vous adressez à une entreprise qui réalise des travaux d’efficacité énergétique et qui s’engage dans une démarche de qualité.

Trouvez un installateur Atlantic près de chez vous