Questions / Réponses

Chauffe-eau thermodynamique

#Dysfonctionnement

Mon chauffe-eau thermodynamique fuit, que faire ?

Vous avez un chauffe-eau THERMODYNAMIQUE ATLANTIC, et il présente des traces de fuite ou de rouille.


 

  • Si votre chauffe-eau thermodynamique fuit, nous vous conseillons de faire appel au professionnel qui a posé le produit. Cependant, une fuite peut avoir plusieurs causes facilement identifiables. 

A noter que seule une fuite de la cuve émaillée nécessite le remplacement complet de l’appareil.

  • Si les traces d’eau se situent au niveau des raccordements hydrauliques (eau froide ou eau chaude) un plombier doit intervenir pour refaire l’étanchéité. Pensez à vérifier de temps en temps l’étanchéité des raccords.
  • Sur un modèle vertical sur socle, si les traces d’eau ou de rouille se situent au niveau de la partie basse de l’appareil, vérifiez que lors de son fonctionnement, le groupe de sécurité n’éclabousse pas l’enveloppe du chauffe-eau. Si nécessaire, modifiez l’orientation les parois de la garde d’air du siphon pour éviter les projections sur le ballon. 

Il est important de noter que ces traces de « rouille » ne sont pas la conséquence d’une fuite du ballon, elles vont dégrader l’aspect esthétique de l’appareil sans altérer sa durée de vie et ne peuvent pas être traitées au titre de la garantie.

  • Si les traces d’eau se situent au niveau du capot de la pompe à chaleur et de l’habillage et que le phénomène apparait pendant le fonctionnement de la PAC, le tube d’évacuation des condensats (voir la notice du produit) est probablement bouché. 

Basculez votre appareil en mode secours pendant 24h (voir la notice du produit ou le tuto du produit concerné). Si l’écoulement s’arrête, cela confirme que l’évacuation des condensats est bouchée. Faites appel à votre installateur pour nettoyer la pompe à chaleur de l’appareil.

Si le phénomène persiste, l’installateur pourra déterminer l’origine de la fuite.

Nous vous rappelons que ce type de machine nécessite un entretien régulier au niveau de la PAC pour nettoyer l’échangeur et le bac à condensats.

  • Si la fuite se situe au niveau de l’équipement électrique, coupez l’alimentation électrique et faites appel à un professionnel pour le remplacement des pièces concernées (joint, corps de chauffe…).

En résumé, voici nos conseils pour éviter les mauvaises surprises

  • Vérifiez que le groupe de sécurité « ne crache pas » sur le chauffe-eau
  • Vérifiez de temps en temps l’étanchéité des raccords eau chaude / eau froide
  • Vérifiez une fois par an la bonne évacuation des condensats. 

Un entretien régulier (tous les 2 ans) de la pompe à chaleur est indispensable, à la fois pour garder les performances du produit et pour éliminer l’accumulation des poussières pouvant gêner l’évacuation des condensats. Cet entretien peut être réalisé par votre installateur.

Cet article a-t-il répondu à votre question ?
Merci pour votre retour !