Questions / Réponses

Chauffe-eau thermodynamique

#Fonctionnement / utilisation

Comment entretenir mon ballon thermodynamique Aéraulix ou Aquacosy ?

Pour rappel, il est nécessaire de réaliser un entretien régulier de votre ballon thermodynamique afin de maintenir les performances mais encore d’en assurer sa longévité.

L’entretien peut en partie être réalisé par l’utilisateur mais n nécessitera tout de même l’intervention d’un professionnel pour contrôler les parties inaccessibles par l’utilisateur final.

L’utilisateur devra :

  • Procéder au nettoyage des entrées d’air et bouches d’extraction. Cette opération sera à réaliser 1 à 2 fois par an mais la fréquence pourra être adaptée en fonction de l’encrassement constaté au fil du temps.

  • Procéder au nettoyage du filtre à l’aide d’un aspirateur, d’eau tiède ou en le déposant simplement dans votre lave-vaisselle.  

Attention ! la partie VMC de votre ballon thermodynamique ne doit en aucun cas tourner plus d’une heure sans filtre. Il sera donc important de le remettre en place dans même si celui-ci est mouillé.

Si vous estimez avoir besoin de le remplacer il vous est possible d’en commander un nouveau sur notre site https://boutique.atlantic.fr/.

Son remplacement vous sera expliqué dans cette courte vidéo :

  • Vérifier le bon fonctionnement du groupe de sécurité. 

Pour rappel, ce composant est un élément indépendant du ballon thermodynamique situé en dessous de celui-ci et chargé de réguler la pression à l’intérieure du ballon.

1 à 2 fois par mois, nous vous conseillons de manœuvrer la vanne de sécurité et de vérifier qu’un écoulement s’effectue. Si ce n’est pas le cas alors nous vous invitons à contacter votre professionnel afin de procéder à son remplacement.

Le professionnel devra :

  • Réaliser un entretien de la pompe à chaleur tous les deux ans notamment en décrassant l’évaporateur, en vérifiant le bon fonctionnement du compresseur et en s’assurant qu’aucune fuite frigorifique ne soit présent sur le circuit pompe à chaleur par le contrôle des pressions de fonctionnement.
  • Nettoyer le bac à condensat et vérifier l’évacuation des condensats.
    En s’assurant de la propreté du tube d’évacuation des condensats. En effet, la pollution du local aspiré (poussière) peut entraîner un dépôt dans le bac de récupération des condensats. Ce dépôt peut obturer le tube d’évacuation des condensats et provoquer une accumulation d’eau excessive dans le bac pouvant causer des dysfonctionnements.
  • Contrôler l’étanchéité du réseau aéraulique entre les entrée/sortie du ballon thermodynamique et chacune des bouches d’extraction. En effet il n’est pas impossible que des conduits se détachent ou se déchirent dans le temps.
    Votre professionnel pourra également contrôler les pressions aux bouches. Celles-ci doivent être entre 80 et 160Pa sur des bouches hygroréglables et entre 60 et 160Pa sur les bouches autoréglables.
Cet article a-t-il répondu à votre question ?
Merci pour votre retour !