L'étiquetage énergétique

Depuis plus de 20 ans, les étiquettes environnementales permettent aux consommateurs de comparer des produits suivant leur consommation d’énergie ou d’eau, d’émission polluantes ou de gaz à effet de serre. Comme pour les produits électroménagers, la Commission Européenne a mis en place les directives d'Eco-conception et d'Étiquetage énergétique. 

L'objectif est d'avoir des produits plus performants, moins consommateurs d’énergie et moins polluants, et de mieux informer les consommateurs sur les appareils qu'ils achètent.

 

Depuis le 26 septembre 2015, les équipements de chauffage* et d’eau chaude doivent posséder une étiquette énergétique apportant de nombreuses informations telles que la classe énergétique du produit, la consommation annuelle d’énergie, la marque, le niveau sonore et autres éléments en fonction des produits.

Les appareils de climatisation inférieurs à 20kW sont concernés par l’étiquetage énergétique depuis janvier 2013. 

Depuis le 1er janvier 2016, les appareils de ventilation résidentielle individuelle double flux et simple flux sont également concernés par l'étiquetage énergétique.