Chargement...

Quelles sont les normes et réglementations sur les chaudières ?

Les chaudières sont des appareils de chauffage central pour la production de chaleur dans les radiants et d’eau chaude sanitaire. Pour des raisons de sécurité et d’environnement, elles sont donc encadrées par des normes. Quelles sont-elles ?


Le lieu de pose et l’entretien

Les chaudières doivent obligatoirement être entretenues chaque année par un professionnel, il s’agit là d’une obligation légale. C’est le code de l’Environnement qui encadre cette dernière et prévoit que trois actions doivent être menées pendant l’entretien annuel.

Vérifier tout d’abord que tout fonctionne correctement, nettoyer et régler, et conseiller. Cette action concerne les chaudières à combustion de 4 à 400 kW.

D’autre part, certaines règles prévoient des normes d’installation afin que le bon fonctionnement et la sécurité soient assurés. Ainsi, la chaudière doit toujours être installée dans une pièce équipée d’une aération efficace. Il est interdit d’installer une chaudière à gaz dans la même pièce qu’une hotte reliée à l’extérieur, sauf si la chaudière est à ventouse.

Enfin, il faut également vérifier à ce que le matériel soit aux normes, c’est-à-dire estampillé NF et CE, aussi bien pour la chaudière que pour les éléments de raccordement et les radiants. De plus, les chaudières à condensation doivent correspondre aux normes de la directive européenne écoconception et avoir une efficacité énergétique saisonnière supérieure à 90 %, quand la chaudière a une puissance de 70 kW au maximum.

L’évacuation des fumées

Concernant l’évacuation des fumées, cette partie est très encadrée par la réglementation, pour des raisons environnementales et de sécurité. Ainsi, ces normes prévoient, dans un premier temps, une étanchéité absolue du conduit, afin qu’aucune fumée toxique ne s’échappe à l’intérieur. Dans un deuxième temps, la sortie du conduit de fumée, en toiture, doit dépasser du toit d’au moins 40 cm de haut. S’il s’agit du tuyau neuf, il est généralement en polypropylène, pour des raisons environnementales. Par contre, si c’est le conduit existant qui est utilisé, les normes imposent de le tuber afin de garantir l’intégrité du conduit qui pourrait être compromis par l’acidité des fumées. Enfin, si la chaudière utilise un tirage naturel, le conduit doit être au moins de 4 mètres de haut, notamment pour assurer un bon tirage, et avoir une section adaptée à l’appareil et à sa puissance.