Chargement...

Quels sont les différents modes de fonctionnement d'une pompe à chaleur ?

Selon les modèles, les configurations (neuf, rénovation) et les besoins, une pompe à chaleur sera utilisée seule (fonctionnement monovalent), en relève de chaudière (fonctionnement bivalent) ou avec un appoint électrique. Zoom sur les modes de fonctionnement d’une pompe à chaleur.


Quand utiliser une pompe à chaleur seule (mode monovalent) ?

Dans cette configuration, la pompe à chaleur est dimensionnée pour couvrir l’ensemble des besoins sans appoint. En général, cette option est choisie dans des régions où le climat est relativement clément (température descendant rarement en dessous de - 5°C) ou pour des maisons ou logements parfaitement isolés – constructions BBC – et dotés d’un système de chauffage basse température, tel qu’un plancher chauffant

Intérêt de la pompe à chaleur seule

Il s’agit d’une solution rationnelle et économique puisqu’il n’est pas nécessaire de recourir à un autre mode de chauffe.

Bon à savoir

Ces installations sont souvent surdimensionnées pour les besoins courants, de façon à pouvoir répondre aux besoins exceptionnels.

Quand utiliser une pompe à chaleur avec un appoint électrique ?

À chaque fois que le fonctionnement monovalent n’est pas possible ! Cette option est un compromis et il est primordial de trouver le bon point d’équilibre, entre la puissance de la pompe à chaleur et celle de l’appoint électrique. L’installation doit être parfaitement dimensionnée, avec une pompe à chaleur qui devra couvrir au minimum 80 % des besoins. Le reste étant apporté par un appoint électrique, via des résistances intégrées dans le kit hydraulique.
Intérêt d’une pompe à chaleur avec un appoint électrique ?

L’appoint électrique sera par exemple utilisé pour maintenir la température de l'eau pour le dégivrage de la pompe à chaleur.

Bon à savoir

Cette solution fait baisser le rendement de l’installation (coefficient de performance annuel) en raison des consommations électriques d’appoint, importantes en cas de vagues de froid. Les installateurs sérieux offrent la possibilité d’intervenir manuellement pour arrêter ou relancer l’appoint de façon à éviter un fonctionnement trop énergivore.

Quand utiliser une pompe à chaleur en relève de chaudière (fonctionnement bivalent) ?

Idéale en rénovation, la pompe à chaleur, placée en dérivation, fonctionne en priorité par rapport à la chaudière existante tant que son rendement est au-dessus d’un certain seuil de température extérieure. En dessous dudit seuil, la chaudière prend le relais automatiquement pour compenser.

Intérêt d’une pompe à chaleur en relève de chaudière ?

L’intérêt principal est économique avec une réduction de la facture énergétique de moitié, voire davantage et ce, en conservant un confort d’utilisation identique.

Bon à savoir

Le raccordement d’une pompe à chaleur à un système de chauffage ne s’improvise pas et le dimensionnement de celle-ci est effectué en mode chauffage. Dans tous les cas, un diagnostic de l’existant s’impose.