Questions / Réponses

Pompe à chaleur

#Prix et financement

Quelles aides financières en 2018 puis-je bénéficier si j’installe une pompe à chaleur ?

Dans une volonté de transition énergétique, des aides financières sont accordées pour l’installation d’une pompe à chaleur

  • Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) :

Bénéficiez d’un crédit d’impôt à hauteur de 30%.

Conditions d’obtention du crédit d’impôt :

  • Les travaux d’installation d’une pompe à chaleur doivent être réalisés dans son domicile principal par un professionnel certifié RGE.
  • Il faut résider fiscalement en France.
  • La pompe à chaleur installée doit avoir un minimum de performance (ETAS 111% pour les moyennes et hautes températures et ETAS 126% pour les basses températures). 
     
  • Aides de l’Anah (Agence nationale pour l'amélioration de l'habitat)

Son programme « habiter mieux » cible les revenus les plus faibles.

La subvention accordée à des propriétaires occupants varie de 1 600 € (pour les ménages modestes) à 2 000 € (pour les ménages très modestes) et est fixée à 1 600€ pour les propriétaires bailleurs.

  • Le prêt à taux zéro :

L'Eco-prêt à taux zéro est un prêt classique dont les intérêts sont payés par l'Etat. Aucune condition de ressources n'est exigée. L’éco-prêt à taux zéro est octroyé aux propriétaires occupants ou bailleurs.

Bon à savoir : L’Eco-prêt est cumulable avec le CITE !

  • La TVA à taux réduit :

Profitez d’un taux de TVA à 5,5% dès lors que vous bénéficiez du crédit d’impôt (CITE) !

Cette TVA concerne les travaux de transformation, d'amélioration, d'entretien ou d'aménagements relatifs à votre logement.

  • Les subventions des collectivités locales :

Selon la région ou le département dans lequel vous habitez, des subventions peuvent vous être accordées. Ces aides sont accessibles à tout le monde et sans condition de ressources. Renseignez-vous auprès de votre commune.

Ces informations vous ont-elles été utiles ?
Merci pour votre retour !