Questions / Réponses

Pompe à chaleur

#Prix et financement

Le CITE, Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique

Le Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) est une aide gouvernementale. Il s’applique aux dépenses engagées afin d’améliorer les performances énergétiques d’un logement (équipements de confort thermique et isolation).

En quoi consiste ce crédit d’impôt ?

Le CITE est une aide proposée par l’Etat, reconduite jusqu’au 31 décembre 2019. Le crédit d’impôt correspond à 30% du montant des dépenses engagées pour isoler votre logement (murs, planchers, toiture, plancher et plafond de combles perdus) ou remplacer un équipement de confort thermique par l’une des solutions suivantes, utilisant une source d‘énergie renouvelable :

  • Chaudière gaz à condensation à très hautes performances énergétiques (d’une puissance supérieure ou égale à 70 kW, d’une puissance énergétique saisonnière supérieure à 92% pour une chaudière individuelle)
  • Pompe à chaleur air/eau 
  • Pompe à chaleur eau/eau
  • Pompe à chaleur hybride
  • Chauffe-eau thermodynamique
  • Poêle à granulés

Le taux de 30% s’applique au coût du matériel et à la main d’œuvre.

Le CITE s’applique aussi, à hauteur de 50%, sur les dépenses engagées lors de la dépose d’une cuve à fioul. 

Vous bénéficierez également d’un crédit d’impôt de 15% pour le remplacement de fenêtres simple vitrage par des modèles double vitrage.

Attention : les portes d’entrée et volets isolants ne sont pas éligibles. Vous souhaitez réaliser un diagnostic de performance énergétique ? Hors diagnostic obligatoire, cette démarche donne aussi droit à 15% de crédit d’impôt.

Comment en bénéficier ?

Pour accéder au crédit d’impôt pour la transition énergétique, le logement dans lequel sont effectués les travaux doit être achevé depuis plus de deux ans (au début des dits travaux). Il doit s’agit de votre résidence principale, que vous en soyez propriétaire, locataire ou occupant à titre gratuit.

Autre condition importante à noter : vous devez impérativement confier les travaux à un professionnel labellisé RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). 

Pour bénéficier du CITE, il vous suffit d’indiquer le montant de vos dépenses lors de votre déclaration d’impôt, en remplissant le formulaire dédié.

Existe-t-il un plafonnement aux dépenses ?

Malheureusement, oui ! Ainsi, le CITE appliqué aux fenêtres est plafonné à 100€ par fenêtre. Par ailleurs, le montant des dépenses prises en compte dans le calcul de ce crédit d’impôt ne peut dépasser, la somme de 8 000€ pour une personne célibataire, veuve ou divorcée. Le plafond est de 16 000€ pour un couple marié ou uni par un pacte civil de solidarité (PACS), dont les deux partenaires sont soumis à une imposition commune. 

Ce plafond est calculé sur cinq années consécutives. Pour le CITE 2019, le plafond est donc appliqué aux dépenses effectuées entre 2015 et 2019.

Bon à savoir : une majoration de 400€ par personne à charge (enfant mineur, rattaché au foyer fiscal ou personne invalide vivant sous votre toit), est prévue. 
 

Ces informations vous ont-elles été utiles ?
Merci pour votre retour !