Questions / Réponses

Technologie

Qu’est-ce qu’une résistance blindée?

La résistance blindée ou thermo-plongée est un élément chauffant.
Elle est directement en contact avec l’eau du ballon et s’entartre donc rapidement.

Qu’est-ce qu’une résistance stéatite?

A la différence de la résistance blindée, la résistance stéatite est protégée par un fourreau.
Elle n’est donc pas directement en contact avec l’eau. Cette particularité permet de :
  • Limiter la formation de tartre
  • Remplacer rapidement la résistance sans vidanger le chauffe-eau

Qu’est-ce qu’une anode magnésium ?

L’anode magnésium sert à protéger la cuve de votre chauffe-eau de la corrosion. Son action est limitée dans le temps.
L’entretien et éventuellement le remplacement de l’anode sont donc nécessaires tous les 2 ans.

Qu'est-ce que l'ACI hybride?

La technologie ACI Hybride brevetée Atlantic est une Protection dynamique anti-corrosion.

La nature de l’eau alimentant votre chauffe-eau (entartrante, équilibrée, agressive) impacte directement sur sa durabilité.
Elle est d’ailleurs susceptible d’évoluer dans le temps.
Pour faire face à ses variations, Atlantic a développé une innovation pour assurer la durée de vie de ses chauffe-eau*. L’ACI hybride s’adapte en permanence à la qualité de l’eau qui alimente votre chauffe-eau et prolonge sa durée de vie jusqu’à deux fois plus longtemps**, même dans les eaux agressives.


* Les chauffe-eau électriques Zeneo (sauf 50L) et Vizengo sont équipés de la technologie Aci hybride.
** Par rapport à un chauffe-eau classique. Conditions d’emploi : concerne uniquement la cuve des appareils, sous réserve de l’eau potable des réseaux conforme aux normes en vigueur.
Cet article pourrait vous intéresser :
http://ma-maison-eco-confort.atlantic.fr/laci-hybride-larme-anti-corrosion-des-chauffe-eau/

Quelle protection contre la légionellose ?

Tous nos chauffe-eau sont conçus pour faire face à la légionellose.
La légionellose s’installe dans les installations d’eau chaude sanitaire dont la température est comprise entre 23 et 43°C.
Sur tous les chauffe-eau Atlantic, la température de consigne est supérieure à 50°C. Il n’y a donc aucun risque de prolifération de la bactérie.

Quels sont les avantages d'un thermostat électronique ?

Le thermostat électronique vous garantit :
  • Un réglage précis de la température permettant de faire des économies d’énergie par rapport à un thermostat mécanique
  • La Fiabilité : la température de consigne ne dérive pas dans le temps (évite les risques de brûlure)

Les chauffe-eau électriques Zeneo et Vizengo sont équipés de thermostats électroniques.

Qu'est-ce qu'un chauffe-eau cumulus ?

Un chauffe-eau à accumulation (aussi appelé cumulus ou ballon d'eau chaude) est un chauffe-eau qui utilise le principe du stockage de l'eau chaude pour vous permettre de disposer d'une réserve utilisable à tout moment.
Le principe est simple : une résistance placée dans la cuve va chauffer l'eau présente dans le ballon (en général en heures creuses). Une fois l'eau chauffée, celle-ci est disponible pendant la journée pour vos usages personnels (la cuve étant isolée pour limiter les déperditions).
La nuit suivante, la résistance se déclenche pour chauffer l'eau du cumulus et vous permettre d'avoir à nouveau un ballon rempli au matin.

Quelle est la différence entre un chauffe-eau ACI et un chauffe-eau ACI hybride ?

Le système ACI est uniquement composé d'une anode en titane inusable et un générateur de courant : ce sont les minéraux naturellement présents dans l'eau (calcium et magnésium essentiellement) qui vont être mis en mouvement par le courant imposé au niveau de l'anode et vont se plaquer contre les parois de la cuve pour servir de couche de protection.

La limite majeure de ce système ACI traditionnel est liée à la composition de l'eau : dans les eaux douces, agressives, faiblement minéralisées, le risque est qu'il y ait trop peu de minéraux dans l'eau pour que la protection soit vraiment efficace !

C'est la raison pour laquelle Atlantic utilise la technologie ACI hybride : en plus du générateur de courant et de l'anode en titane inusable, on ajoute des particules de magnésium qui vont être dissoutes dans l'eau. Ainsi, même dans une eau douce faiblement minéralisée, il y aura toujours suffisamment de minéraux pour constituer une couche de protection anti-corrosion efficace sur les parois de la cuve du ballon.

Peut-on faire fonctionner un chauffe-eau sans anode ?

Il est absolument déconseillé de faire fonctionner un chauffe-eau sans anode. Cela peut d'ailleurs être un motif de refus de garantie par les fabricants. En effet, le principal risque encouru par votre cumulus est le risque de corrosion de la cuve.
L'anode, qu'elle soit magnésium, ACI ou ACI hybride, permet de limiter le processus de corrosion et donc les risques de perçage de la cuve et de fuite.

Quand changer l'anode d'un chauffe-eau ?

Un chauffe-eau est toujours équipé d'une anode. L'objectif de l'anode est de protéger la cuve de votre ballon d'eau chaude de la corrosion. Quel que soit la dureté de votre eau (mais encore plus dans les eaux douces et agressives), le rôle de l'anode est crucial dans la durée de vie de votre chauffe-eau.

Il existe 2 types de protection par anode :

  • L'anode magnésium : c'est le système classique. Concrètement, un bâton de magnésium est placé dans le cumulus. Un phénomène d'électrolyse a lieu : le bâton de magnésium se dissout et les particules de magnésium viennent former une couche de protection dans la cuve. Une fois le bâton complètement dissous, la protection n'existe plus car le magnésium s'évacue à chaque fois que vous utilisez de l'eau chaude. De plus, dans des eaux douces agressives et faiblement minéralisées, la dissolution de l'anode sera encore plus rapide. Il est donc nécessaire de changer régulièrement cette anode : Atlantic recommande la vérification de votre chauffe-eau par un professionnel tous les 2 ans. Si l'anode fait moins de 10mm de diamètre, il procèdera à son remplacement.
     
  • Le système ACI hybride : il combine une anode en titane inusable et un bâton de magnésium. Un léger courant circule dans l'anode en titane : l'anode magnésium va se dissoudre plus rapidement et être plaquée contre les parois de la cuve. Grâce à l'action de ce courant imposé, la couche de protection ne bougera pas, même quand vous consommez de l'eau chaude. En outre, ce courant va également utiliser les minéraux présents naturellement dans l'eau, ce qui va encore améliorer la protection. Avec l'ACI hybride, pas besoin de changer l'anode. Atlantic recommande tout de même de faire contrôler votre chauffe-eau tous les 2 ans par un professionnel.

Pourquoi choisir un chauffe-eau ACI hybride ?

La corrosion est un risque majeur pour votre chauffe-eau. Même si sa cuve est protégée par une couche d'émail très résistante, il y a toujours une légère porosité qui peut, à terme, engendrer des points de corrosion de l'acier et donc une fuite de votre chauffe-eau.

C'est pourquoi Atlantic a créé la protection ACI hybride. C'est le principe d'électrolyse qui est utilisé, comme avec une anode magnésium classique. Mais contrairement à l'anode magnésium traditionnelle, qui se dissout dans le temps, et s'évacue avec l'eau chaude que vous utilisez, la protection ACI hybride maintient la couche anti-corrosion pendant toute la durée de vie du produit.

Concrètement, le système ACI hybride associe une anode en titane inusable à une couche de magnésium. Un courant léger va circuler dans l'anode en titane. L'anode en magnésium va se dissoudre et les particules de magnésium dans l'eau vont être plaquées par le courant sur les parois de la cuve, créant une barrière de protection complémentaire à l'émail. Même quand vous utilisez de l'eau chaude, la protection reste en place 24h/24.

Pourquoi choisir un chauffe-eau ACI hybride, donc ? Pour augmenter sa durée de vie : jusqu'à 2 fois plus longtemps par rapport à un chauffe-eau classique dans des eaux agressives !

Qu'est-ce qu'un chauffe-eau ACI ?

Un chauffe-eau ACI est équipé d'un système de protection spécifique de sa cuve : le système ACI. En effet, la cuve d'un chauffe-eau doit être protégée de la corrosion pour durer longtemps. C'est la raison pour laquelle les chauffe-eaux Atlantic sont émaillés : une couche d'émail est mise en place lors de la fabrication du chauffe-eau et va recouvrir l'acier pour empêcher sa corrosion.
Néanmoins, cette protection par une couche d'émail doit être complétée par un deuxième système anti-corrosion pour être 100% efficace : l'anode.

Traditionnellement, une anode magnésium est placée dans la cuve. Par un phénomène d'électrolyse, l'anode magnésium va se dissoudre dans l'eau et venir boucher les microporosités de la couche d'émail. Mais au fil des mois, le magnésium va peu à peu s'écouler avec l'eau chaude que vous utilisez, et une fois l'anode totalement consommée, votre cuve ne sera plus protégée.

C'est pourquoi la technologie ACI hybride a été lancée : l'anode magnésium est couplée à une anode en titane inusable qui va transmettre un léger courant. Par électrolyse, l'anode en magnésium va se dissoudre dans l'eau, mais le courant va plaquer le magnésium sur les microporosités et empêcher qu'il s'écoule dans l'eau chaude que vous utilisez.
Un chauffe-eau ACI hybride permet donc d'allonger la durée de vie de votre ballon (jusqu'à 2 fois plus longtemps dans les eaux agressives).

Atlantic recommande l'utilisation du système ACI hybride quel que soit le type d'eau de votre commune, pour limiter les risques de corrosion. Mais si vous êtes dans une commune où l'eau est agressive (TH faible), l'ACI hybride est indispensable pour un chauffe-eau qui dure.

Qu'est-ce que l'anode d'un chauffe-eau ?

La dureté de l'eau a un impact important sur la durée de vie de votre chauffe-eau. Une eau très douce sera agressive pour la cuve, qui risque une corrosion prématurée sans protection adéquate. Une eau très calcaire risque d'entartrer l'installation, et notamment la résistance qui chauffe l'eau. La dureté de l'eau est mesurée avec le TH (ou titre hydrotimétrique). S'il est inférieur à 8°F, l'eau est douce alors que si le TH est supérieur à 30°F, l'eau est très calcaire. Vous pouvez obtenir des informations sur les propriétés de l'eau de votre commune sur le site du ministère de la santé : http://solidarites-sante.gouv.fr/sante-et-environnement/eaux/article/qualite-de-l-eau-potable

Concrètement, il existe 2 types de protection pour votre chauffe-eau :

  • La première concerne la protection de la résistance, qui chauffe l'eau du ballon : plus votre eau est calcaire, plus il est important de choisir une résistance stéatite. Placée dans un fourreau, la résistance n'est pas en contact direct avec l'eau, donc elle ne s'entartre pas, et sa durée de vie est donc grandement augmentée ... tout en vous permettant de faire des économies (liées à la surconsommation d'une résistance blindée traditionnelle entartrée).
     
  • La seconde concerne la protection de l'intérieur de la cuve : la plupart des cuves de chauffe-eau sont protégées de la corrosion par une couche d'émail. Il peut cependant exister en quelques endroits de la cuve des zones pas suffisamment émaillées : ces zones sont des points de fragilité qui peuvent se corroder et percer la cuve, au fil des années. De même, l'émail a une certaine porosité qui peut laisser l'eau toucher la cuve au fil du temps. C'est pourquoi les chauffe-eaux sont équipés d'anodes pour empêcher la corrosion de la cuve. L'anode magnésium est le système de protection le plus simple : cette anode va se dissoudre dans la cuve et venir renforcer l'émail aux points de fragilité. Il est donc nécessaire de remplacer régulièrement cette anode pour que la protection continue. Les systèmes les plus récents sont appelés ACI hybrides : une anode hybride, en titane inusable et en magnésium va être traversée par un courant. Le magnésium va venir se plaquer sur les zones de fragilité de la cuve, et va y rester grâce à la diffusion du courant par l'anode en titane. Dans ce cas, pas besoin de changer l'anode magnésium : la protection est durable au fil des années, créant une véritable barrière de protection. Ce système ACI hybride est adapté à tous les types d'eau mais vraiment indispensable dans les zones où l'eau est douce (peu calcaire).

Comment choisir un chauffe-eau ?

Pour bien choisir son chauffe-eau, il est avant tout important d'analyser votre consommation actuelle et de bien comprendre vos besoins.

  • 1er critère : Quelle est la composition de votre foyer et quel est le profil de consommation de chacun ?
    Concrètement, on considère qu'un profil "moyen" va consommer environ 50L d'eau chaude à 40°C par jour, alors qu'un profil plus gourmand (cheveux longs, adolescent qui passe des heures sous la douche etc.) consommera plutôt 80L.
     
  • 2ème critère : Où comptez-vous installer votre chauffe-eau ?
    Si vous avez des contraintes d'espace, ou si vous installez le cumulus dans une pièce chauffée ou non chauffée, votre choix pourra être différent.
     
  • 3ème critère : Souhaitez-vous faire des économies à long terme ?
    Les chauffe-eaux thermodynamiques ou solaires par exemple sont plus chers à l'achat, mais grâce à leur pompe à chaleur ou leurs capteurs solaires, ces chauffe-eaux permettent de diminuer la consommation électrique de près de 75%.
     
  • 4ème critère : Avez-vous un mode de vie régulier ou non ?
    Si vous êtes régulièrement absent, ou si vous invitez régulièrement des amis, choisissez plutôt des appareils intelligents capables de s'adapter à votre mode de vie, ou avec des commandes permettant facilement de piloter votre chauffe-eau pour optimiser votre demande en eau chaude.
     
  • 5ème critère : Connaissez-vous la qualité de l'eau dans votre commune ?
    Selon sa dureté (une eau dure est en général très minéralisée, ou plus simplement très calcaire), certaines protections sont indispensables.