Chargement...

Où positionner mes radiateurs et dans quelle position ?

L’emplacement des chauffages électriques n’est pas anodin. Il s’agit bien sûr d’une question esthétique et d’encombrement, mais aussi de performance et de confort.


Vertical ou horizontal

Choisir entre un chauffage électrique vertical et horizontal a-t-il une incidence sur le confort thermique et la consommation d’énergie ? À technologie et puissance égale, il n’y a aucune différence de performance. Le choix est donc déterminé par des critères de place et d’esthétisme. En effet, pour des petites surfaces ou dans les pièces ne disposant pas d’espace sous les fenêtres, les radiateurs verticaux sont tout indiqués : ils prennent moins de place. Il peut aussi s’agir tout simplement d’une question de goût.

Sur quels murs positionner mon radiateur

Trouver le bon emplacement est primordial pour assurer un bon confort. Ainsi, il est conseillé de placer les chauffages électriques là où il y a des variations thermiques, afin d’en limiter l’inconfort. C’est pourquoi le plus souvent, ils sont fixés sous les fenêtres et sur les murs donnant sur l’extérieur. Cela limite ainsi l’effet parois froide, rendant l’atmosphère plus agréable. Toutefois, mieux vaut éviter de placer les radiateurs dans un courant d’air. En effet, cela pourrait poser des problèmes au thermostat, qui serait moins précis, entraînant par la même occasion de moins bonnes performances. Toutefois, cette règle doit être adaptée à la configuration de la maison : les conseils d’un professionnel sont donc précieux en la matière.

Pièce par pièce

Dans une pièce à vivre, le chauffage électrique est donc placé sur un mur donnant sur l’extérieur. Mais, si la surface de la pièce est importante, il faut alors prévoir plusieurs chauffages. Opter pour un appareil d’une puissance supérieure, plutôt que plusieurs d’une puissance cumulée équivalente n’est pas un bon calcul, car la chaleur dans la pièce ne sera pas homogène. En outre, quand il y a plusieurs chauffages électriques dans une pièce, il faut les placer face à face, là encore, pour des raisons d’homogénéité de chaleur.

Dans une chambre par contre, un seul chauffage suffit et il faut prévoir de le placer loin du lit, pour préserver le confort de sommeil.

Dans la salle de bain en revanche, l’emplacement doit respecter des règles de sécurité très strictes, du fait de la présence d’eau et d’électricité dans la même pièce. Il faut alors s’appuyer sur la norme C15-100 pour choisir le bon emplacement.

Enfin, le chauffage ne doit pas être dissimulé, caché ou couvert.