Chargement...

Quand remplacer sa chaudière ?

Quand il s’agit de remplacer sa chaudière, l’idée n’est pas d’attendre la panne, mais de se fier à plusieurs signes. Cela laisse ainsi le temps de choisir la bonne chaudière, adaptée aux besoins, performante et correspondant au budget.


L’âge de la chaudière

Le premier indice indiquant qu’il faut remplacer la chaudière est son âge. En effet, les experts considèrent qu’au-delà de 15 ans, une chaudière est obsolète. En d’autres termes, ses performances et son état général ne sont plus suffisants : la chaudière consomme alors beaucoup pour un confort thermique moyen. Loin des évolutions techniques réalisées depuis son installation, elle n’est plus ni rentable, ni écologique, et il est temps de la remplacer par un modèle récent. Pour allonger le plus possible la durée de vie de la chaudière, il faut faire réaliser un entretien annuel, cela améliorera, d’une part, son efficacité, et permettra, d’autre part, d’identifier son obsolescence et ainsi d’entreprendre les recherches d’un nouvel équipement. Remplacer sa chaudière d’une quinzaine d’années par un modèle neuf et performant, permet de réaliser jusqu’à 30 % d’économies d’énergie.

Quand changer de chaudière, les signes qui ne trompent pas

Certains symptômes permettent aussi de prendre conscience de la nécessité de changer de chaudière. Ainsi, les pannes récurrentes sont un signe à ne pas négliger. Si malgré les réparations, les pannes continuent à s’enchaîner, c’est bien le signe de la vétusté de l’appareil et de ses composants. Plutôt que de continuer à engager des frais de réparation, mieux vaut alors la remplacer par un modèle neuf. Certes, l’investissement est important au départ, mais il est très vite rentabilisé par les performances de la chaudière neuve et par le confort et l’absence de frais de réparation. La baisse des performances est aussi à surveiller. Autrement dit si le confort thermique n’est plus au rendez-vous, il faut en chercher la cause, voire remplacer l’appareil le cas échéant. Les experts conseillent d’ailleurs d’installer une nouvelle chaudière quand le rendement de l’existante est inférieur à 75 %. Bien entendu, si elle n’est plus aux normes, c’est aussi le moment de la remplacer.

Changements de configuration

Des changements dans le foyer peuvent aussi nécessiter de changer de chaudière. En effet, cet appareil doit être adapté aux besoins et être bien dimensionné, pour fonctionner au mieux, en consommant la juste dose de combustible. Ainsi, si la maison est agrandie, si des travaux d’isolation sont effectués ou si le nombre de personnes augmente significativement, le bon dimensionnement de la chaudière est à vérifier. Elle sera à remplacer le cas échéant.