Chargement...

Quel est le prix d'un chauffe-eau ?

Le prix d’un chauffe-eau varie sensiblement en fonction de sa capacité, de la source énergétique qu’il utilise (électricité ou autre) et de ses fonctionnalités. Voici un panorama des prix actuels, donnés à titre indicatifs et qui devront être affinés par l’expertise d’un installateur professionnel spécialisé.


Quel est le prix d’un chauffe-eau électrique (ou cumulus) ?

La gamme de prix pour un chauffe-eau électrique est large et oscille de 150 à plus de 1 000 euros en fonction de la capacité de sa cuve et surtout des fonctionnalités dont il est équipé. Certains modèles reçoivent le mode « Absence », un thermostat électronique qui permet d’économiser jusqu’à 8% d’électricité ; ou la technologie ACI Hybride qui protège le ballon de la corrosion. Il ne s’agit que de deux exemples parmi tant d’autres... A l’achat, ces modèles seront plus coûteux. Mais ils permettront de réduire sensiblement la consommation d’électricité et d’augmenter la durée de vie du cumulus. A l’usage, ils s’avèrent donc souvent plus intéressants.

Quel est le prix d’un chauffe-eau thermodynamique ?

Le prix d’un chauffe-eau thermodynamique dépend de sa capacité, mais, globalement, il faut compter une enveloppe moyenne de 2 300 euros pour une cuve de 200 litres. De prime abord, cet investissement peut sembler important. Mais il ne faut pas oublier qu’un chauffe-eau thermodynamique permet de réduire jusqu’à 75% sa facture d’eau chaude et qu’il bénéficie d’aides qui réduiront sensiblement l’investissement initial.

Quel est le prix d’un chauffe-eau solaire ?

Selon une étude menée par l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME), le prix total hors taxe de l’installation d’un chauffe-eau solaire varie de 3 800 € HT et 5 500 € HT (pose comprise). En moyenne, il faut prévoir une enveloppe de 4 300 € HT pour installer un ballon de 200 à 300 litres et 3 à 5 m² de capteurs ; l’ensemble permettant de répondre aux besoins d’une famille de trois à quatre personnes.

Des aides pour financer l’achat d’un chauffe-eau thermodynamique ou d’un chauffe-eau solaire

Les chauffe-eaux thermodynamiques et solaires peuvent bénéficier du crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE). Dans le détail, cela signifie que 30 % du montant des dépenses éligibles (hors main d’œuvre) peuvent être déduits de vos impôts sur le revenu, que vous soyez locataire, propriétaire ou occupant à titre gratuit.

Ils permettent également d’obtenir une prime énergie (en euros) à demander auprès de nombreuses enseignes de la grande distribution, de grandes surfaces de bricolage, de fournisseurs d’énergie ou de carburants ou encore auprès de l’un des différents sites Internet spécialisés dans les certificats d’économie d’énergie.

Les conditions pour bénéficier de ces aides

Pour bénéficier du CITE et de la prime Energie, l’équipement doit avoir été installé dans votre habitation principale. La pose doit également avoir été effectuée par des professionnels RGE (Reconnus Garant de l’Environnement).

Une TVA plus basse pour les chauffe-eau Thermodynamiques

Les travaux de rénovation bénéficient d’un taux de TVA réduit à 10% pour les chauffe-eau électriques, et d’un taux de TVA de 5,5% pour les chauffe-eau thermodynamiques et solaires, lorsque l’installation est effectuée par un professionnel dans un logement achevé depuis plus de 2 ans.