Chargement...

Comment empêcher la corrosion d’un ballon d’eau chaude ?

Au contact de l’eau, les parois de la cuve en acier du ballon vont naturellement se corroder. Pour ralentir voire éviter ce phénomène, les fabricants de chauffe-eau font preuve d’ingéniosité…


Pourquoi un ballon d’eau chaude se corrode ?

L’eau est un élément agressif pour la cuve du chauffe-eau. En fonction de sa composition, et tout particulièrement de sa concentration en nitrate, en chlorure et en sulfate, la cuve en acier peut en effet se corroder, voire se percer. Fort heureusement, des solutions permettent de retarder efficacement la survenue de ce phénomène.

Une couche d’émail protège la cuve du chauffe-eau

La cuve en acier du chauffe-eau est désormais systématiquement protégée par une couche d’émail qui résiste aux changements de pression et de température de l’eau ; elle n’est donc plus à son contact direct. Néanmoins, l’émail étant un élément naturellement poreux, cette pellicule finit par laisser l’eau passer par endroit. Autrement dit, si la protection par émaillage est nécessaire, elle n’est malheureusement pas suffisante.

Une anode en magnésium pour renforcer les parois

Une anode en magnésium peut également être positionnée au centre de la cuve. Dans cette configuration, un courant électrique se forme naturellement en présence de l’eau entre le magnésium et les parois en acier. Progressivement, l’anode se dissout et, ce faisant, libère des particules de magnésium qui vont aller se déposer sur les parois en émail. La cuve est ainsi renforcée. Mais à force de se dissoudre, l’anode en magnésium finit par disparaître intégralement et doit être remplacée.

Le système « ACi » (Anode à Courant Imposé)

Une anode en titane inusable peut également être placée à l’intérieur de la cuve. Cette anode est reliée à un générateur qui, à l’aide d’un léger courant électrique, déplace le magnésium et le calcium naturellement présents dans l’eau pour les précipiter vers les parois de la cuve. Ce système appelé « ACi » (Anode à Courant Imposé) présente l’avantage d’être durable.

La technologie ACI Hybride double la durée de vie de votre chauffe-eau

Depuis peu, les fabricants proposent une protection dynamique qui combine les avantages de l’anode en magnésium et de l’anode en titane : l’anode « hybride ». Dans le détail, il s’agit d’une anode en titane recouverte de magnésium. Grâce à l’action d’un courant continu, du magnésium est projeté en permanence sur les parois, créant une barrière protectrice. Celle-ci est maintenue en place grâce à l’action chimique de l’anode en titane. Les résultats de cette protection sont impressionnants : des études ont en effet montré que la technologie ACI Hybride est capable de doubler la durée de vie de la cuve lorsque l’eau est agressive.